[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Sortez vos calendriers car cette semaine des studios hollywoodiens détenant parmi les plus gros blockbusters ont donné les dates de sortie de leurs productions. On commence d’abord avec Avatar, ensuite on s’intéressera à Deadpool 2, puis on vous informera sur la nouvelle date de sortie d’Indiana Jones 5 et on vous annoncera enfin les dates de sortie de la version live du Roi Lion et de La Reine des Neiges 2. Enfin on vous révélera la composition du jury du 70ème Festival de Cannes avec Will Smith notamment.

 

Quatre à la suite pour Avatar

Avatar

James Cameron et Twentieth Century Fox viennent d’annoncer via Facebook les dates de sortie des 4 prochains films de l’univers Avatar. Ainsi . Avatar 2 sortira le 18 décembre 2020, Avatar 3 le 17 décembre 2021, Avatar 4 le 20 décembre 2024 et Avatar 5 le 19 décembre 2025. La production vient de commencer avec une équipe de scénaristes réputés autour de James Cameron. Les 2 acteurs principaux incarnés par Sam Worthington et Zoë Saldana seront toujours de la partie. Rappelons qu’à sa sortie il y’a 8 ans, le premier Avatar avait engrangé jusqu’à  2,7 milliards de dollars de recettes dans le monde, et devenant ainsi le plus gros succès de tous les temps devant Titanic.

Deadpool 2 juste avant un spin-off de Star Wars

Deadpool

C’est acté ! Le deuxième volet de Deadpool sortira officiellement le 1er Juin 2018, soit une semaine avant le spin-off estampillé Star Wars sur la jeunesse d’Han Solo. Sans don de voyance, voilà duel au box-office qui devrait remplir les salles !

 

Indiana Jones 5 repoussé

Résultat de recherche d'images pour "indiana jones"

Du côté des studios Disney la décision a été prise de repousser la sortie d’Indiana Jones 5 d’une année. Ainsi le long métrage est maintenant prévu pour le 10 juillet 2020, même si un doute subsiste sur la participation d’Harrison Ford au projet. Par ailleurs Star Wars 9 est lui déjà programmé pour le 24 mai 2019.

 

Demandez le programme !

Le Roi Lion en live sortira avant La Reine des Neiges 2

Rugissez de plaisir car la version live du Roi Lion vient d’être annoncé et il est donc prévu pour le 19 juillet 2019 et sera réalisé par  Jon Favreau. Un procédé qui a porté ses fruits avec le film La Belle et La Bête aux USA et en France également. On apprend aussi que la Reine des Neiges 2 sera en salle dès le 27 novembre 2019.

 

Will Smith à Cannes

Le jury de Cannes 2017 : Agnès Jaoui, Will Smith, Park Chan-Wook…

C’est un acteur mondialement connu et apprécié de tous qui intégre le jury déjà prestigieux  présidé par le cinéaste Pedro Almodovar ! En effet Will Smith y sera; au même titre que  Maren Ade, la réalisatrice allemande de Toni ErdmannJessica Chastain, la comédienne américaine de The Tree of Life et Zero Dark ThirtyFan Bingbing, l’actrice chinoise de My Fair PrincessAgnès Jaoui, la scénariste-actrice-réalisatrice française du Goût des autres et Au Bout du contePark Chan-Wook, le metteur en scène coréen d’Oldboy et Mademoiselle,  Paolo Sorrentino, le réalisateur italien de La Grande Bellezza et Gabriel Yared, le compositeur français oscarisé pour Le Patient anglais. Le Festival de Cannes sera à suivre du 17 au 28 mai.

A bientôt pour d’autres news :

 

 

 

 

 

 

 

 

[CRITIQUE] Tu ne tueras point : Et si Andrew Garfield tenait le rôle de l’année ? 

tu-ne-tueras-point

Comme Leonardo DiCaprio dans Titanic, Tom Hanks dans Forrest Gump ou encore Anthony Hopkins dans Le Silence des agneaux, il suffit parfois à un acteur de trouver LE rôle. Celui dont on parlera encore dans vingt ans, celui qui marquera les esprits et il est fort possible qu’Andrew Garfield l’ai trouvé en le personnage de Desmond Doss.

C’est la Seconde Guerre mondiale et comme bon nombre de ses compatriotes, Desmond veut s’engager dans l’armée et servir son pays mais ses croyances religieuses et morales lui interdisent ne serait-ce que toucher une arme tout comme le sixième commandement de la Bible dit « Tu ne tueras point« . C’est donc armé seulement de sa foi que le soldat Doss va mettre les pieds dans l’enfer d’Okinawa et devenir l’un des plus grands héros de cette guerre.

Un héros méconnu

Parce que le cinéma sert aussi à ça, mettre en lumière ces personnes, ces héros qui ont marqué l’histoire sans forcément récolter les lauriers qui étaient largement mérités. Le soldat Desmond Doss est le premier objecteur de conscience a avoir reçu la Médaille d’honneur aka la plus grande distinction que peut recevoir un soldat pour avoir sauvé près de 75 soldats, seul sur le champ de bataille Desmond Doss a fait preuve de plus de bravoure et de courage que n’importe quel homme sur le terrain.

C’est à ce héros, décédé en 2006, qu’est rendu un véritable hommage par Mel Gibson s’il-vous-plaît dans Tu ne tueras point. Un biopic qui pourrait bien faire de l’ombre à des films comme Il faut sauver le soldat Ryan avec quelque chose d’intense et profondément bouleversant autant par le fond que la forme et surtout grâce à son premier rôle tenu par Andrew Garfield.

Un Oscar pour Andrew Garfield ? On y croit !

Jusqu’à ce jour, Andrew Garfield se résumait plus ou moins au mauvais reboot de Spiderman mais balayons donc cette petite erreur de parcours parce que là, la prestation d’Andrew Garfield a de quoi laisser sur le cul. Ce rôle est littéralement fait pour lui, son visage, sa posture et les émotions qu’il arrive à nous transmettre a de quoi nous hérisser le poil jusqu’au plafond. Mel Gibson n’oublie cependant pas ses seconds rôles qui sont tous justes et qui arrivent à nous émouvoir chacun à leur façon notamment quand ils se rendent compte que Desmond Doss n’est pas qu’une simple brindille lâche mais bel et bien un soldat.

Et moi je pose mon billet sur la table, je veux et je sais qu’Andrew Garfield aura un Oscar, tout du moins je l’espère et il serait plus que mérité. Une véritable révélation.

Un film de guerre fort en émotions

Combo gagnant pour Mel Gibson avec l’interprétation magistrale d’Andrew Garfield et un visuel à couper le souffler. La seconde partie du film exclusivement concentrée sur la bataille d’Okinawa a de quoi faire verser quelques larmes et n’a strictement rien à envier à d’autres films de guerre. Des scènes de guerre effroyables, jamais dans la demi-mesure et chargée d’émotion, Mel Gibson nous dessine là un pan de l’histoire qui a de quoi laisser sans voix tant par sa cruauté que par sa violence.

Tu ne tueras point risque de faire parler de lui quelques temps  et quel retour magistral de Mel Gibson derrière la caméra ! Un beau message d’amour, de paix émane de ce film et malgré le contexte rude de l’époque, on ne peut s’empêcher de sourire face à cet homme, Desmond Doss à qui il était vraiment temps de rendre hommage. Allez, en route pour les Oscars moi je dis !

Ma note : ★★★★★