Effacer L’historique : Pas de pitié pour les selfies

Toujours dans leur idée de défendre les petites gens face aux enfers capitalistes, Benoît Delépine et Gustave Kervern s’attaquent à un sujet qui cette fois concerne tout le monde, sans distinction de classe sociale : le méandre du tout-technologique. Ours d’Argent à la dernière Berlinale, autant dire que le film des deux trublions du Groland est attendu comme un Messie sociétal. Effacer L’historique se pose en constat, non sans cynisme, de l’absurdité qui nous entoure.

Continuer de lire « Effacer L’historique : Pas de pitié pour les selfies »

À l’abordage : conte d’été

Quatre ans après Contes de juillet, film venu de nulle part, résultant d’un atelier mené par le cinéaste avec les étudiants du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Guillaume Brac réitère l’expérience sur un vrai projet de long-métrage. À l’abordage, passé à la Berlinale, débarque donc, et apporte avec lui un vent de fraîcheur et d’été.

Continuer de lire « À l’abordage : conte d’été »

Pinocchio : charmante déception

Walt Disney, Luigi Comencini, Roberto Benigni, peut-être même bientôt Guillermo Del Toro, et tant d’autres, il va sans dire que le personnage de Pinocchio crée par Carlo Collodi en 1881 est apprécié du 7ème art. Cette année c’est pourtant Matteo Garrone qui se saisit de la marionnette et essaie d’en offrir sa vision. Déjà sorti en Italie à Noël et passé par la Berlinale, il est chez nous l’une des victimes du confinement de sorte que sa porte de sortie n’est nulle autre que Prime Video, l’ayant accueilli le 4 mai dernier. L’occasion pour nous de vérifier si son réalisateur a touché du bois avant de se mettre derrière la caméra.

Continuer de lire « Pinocchio : charmante déception »

Aga : La dernière famille du monde

Nanouk et Sedna sont les derniers édifices d’une tribu désormais disparus. C’est dans les contrées reculées de la Iakoutie au nord de la Sibérie que le bulgare Milko Lazarov pose sa caméra face à Nanouk et Sedna, un couple de cinquantenaire vivant à l’écart de la civilisation moderne dans leur yourte avec leur chien. D’abord film contemplatif effleurant les contours du documentaire, « Aga » crée la … Continuer de lire Aga : La dernière famille du monde