[DEAUVILLE 2019] Ham On Rye : disparition solaire, puis scénaristique

Le Ham On Rye est un sandwich assez réputé aux États-Unis, consistant en une tranche de jambon disposée sur du pain de seigle, généralement accompagné de salade et de tomates. Évidemment, pour ne pas masquer le goût, les dites tomates doivent être coupées en fines rondelles, et la sauce reste légère, pour n’apporter qu’un accompagnement permettant de savourer le fameux mets. Faites maisons, elles peuvent se composer de mayonnaise ou de ketchup, mais aussi de recettes plus alambiquées telles que…..Bon, vous voyez pas le rapport ? Nous non plus. 

Continuer de lire « [DEAUVILLE 2019] Ham On Rye : disparition solaire, puis scénaristique »

Meltem : Imprévisible

Après deux courts-métrages questionnant tous les deux la quête identitaire, le réalisateur franco-grec Basile Doganis nous propose son premier long-métrage qui, en plus de poser ces questions identitaires, n’hésite pas à aborder des sujets aussi graves qu’actuels. Des vacances qui avaient tout pour être paradisiaques mais qui marqueront vite le passage vers la vie d’adulte de ses trois protagonistes.

Continuer de lire « Meltem : Imprévisible »

The Place : Il n’y a pas de choix, il y a des rencontres

Même si son nom vous est totalement inconnu en France, Paolo Genovese est un réalisateur chevronné. Son cinquième long-métrage « The place » – premier à sortir en France – arrive en salles dès ce 30 janvier avec un postulat finalement assez simple : que seriez-vous prêts à faire pour exaucer vos veux ? Un huit-clos psychologique qui questionne l’humain dans ce qu’il a de plus perfide.

Continuer de lire « The Place : Il n’y a pas de choix, il y a des rencontres »

Pupille : Shot d’amour

Je n’aime pas les termes « drame » et « comédie dramatique » qu’on emploie pour gérer certains films tant ils sont in-genrables. Tel est le cas de « Pupille » qui, en plus d’osciller sur plusieurs genres, est loin d’être un drame comme le sens péjoratif laisse constamment entendre ni forcément une comédie dramatique qui sous-entendrait qu’on rit beaucoup et qu’on pleure beaucoup. Non je n’aime pas ces termes et … Continuer de lire Pupille : Shot d’amour

[CRITIQUE] Ava : La fureur de vivre avant d’oublier

Récompensée au dernier Festival de Cannes durant la Semaine de la critique, Léa Mysius, au même titre que Julia Ducournau avec son film Grave, vient de s’imposer dans le monde du cinéma avec un premier long-métrage certes imparfait mais tellement solaire qu’il nous éblouit de bout en bout. Est-ce que la réussite de cette jeune femme de 24 ans tout droit sortie de la Fémis … Continuer de lire [CRITIQUE] Ava : La fureur de vivre avant d’oublier

[CRITIQUE] Sage Femme : Duo de chic et de charme pour un film tout en douceur

Qualifié de comédie romantique, Sage Femme est un film bien plus complexe qui ne peut se ranger dans une case. Avec plutôt des allures de fable ou d’hommage, Martin Provost a réalisé ce film pour une sage-femme en particulier, celle qui lui a sauvé la vie à la naissance en donnant son sang. Ce qui en ressort c’est un film beau, léger et qui rend … Continuer de lire [CRITIQUE] Sage Femme : Duo de chic et de charme pour un film tout en douceur

[CRITIQUE] De Plus Belle : Tout ce que touche Florence Foresti se transforme en or

On a connu la Florence Foresti souriante, amusante, espiègle mais aujourd’hui c’est dans un rôle à contre-emploi qu’on retrouve l’humoriste et une fois encore, elle nous prouve que tout ce qu’elle entreprend est un succès et celui-là c’est peut-être même le plus beau. Le cancer de Lucie n’est plus qu’un lointain souvenir sauf que maintenant il faut apprendre à vivre, à s’amuser, à rencontrer du … Continuer de lire [CRITIQUE] De Plus Belle : Tout ce que touche Florence Foresti se transforme en or

[CRITIQUE] Monsieur & Madame Adelman : Audacieux et poétique, Nicolas Bedos signe un énorme premier film

Savoir se faire attendre, il est peut-être là le secret de la réussite. Après avoir endossé pendant des années le rôle d’acteur, Nicolas Bedos s’est adonné à un nouvel exercice, celui de réalisateur. Et qui de mieux que la personne qui partage sa vie pour incarner sa femme à l’écran ? Que ce soit à la télé (notamment dans Le Grand Journal) ou au cinéma, … Continuer de lire [CRITIQUE] Monsieur & Madame Adelman : Audacieux et poétique, Nicolas Bedos signe un énorme premier film

[CRITIQUE] Patients : Un film intelligent et plein d’optimisme

Après un stupide accident dans une piscine pas assez remplie, Ben se retrouve tétraplégique incomplet. Désormais dans un centre de rééducation, Ben va devoir réapprendre à vivre parce que plus rien ne sera jamais comme avant. Là-bas, il se fera une bande d’amis : des tétraplégiques, des traumas crâniens, des paraplégiques mais tous ensembles ils apprendront à vivre, à rire et à espérer. Patients c’est … Continuer de lire [CRITIQUE] Patients : Un film intelligent et plein d’optimisme

[CRITIQUE] Tour de France : Un scénario mal exploité

Tout le monde en faisait son éloge alors j’ai tenté ce Tour de France en compagnie de Gérard Depardieu (s’il-vous-plaît) et le rappeur Sadek qui incarne donc un jeune rappeur parisien obligé de quitter la capitale après un règlement de comptes et qui finit par faire le tour des ports de France sur les traces de Vernet en compagnie de Serge, le père de Bilal … Continuer de lire [CRITIQUE] Tour de France : Un scénario mal exploité