Ema : Fire walks with her

Quatre ans après le biopic plutôt réussi qu’était Jackie, Pablo Larraín revient pour incendier nos écrans, un an après son passage à Venise. Cette fois, on quitte la pureté de la Maison Blanche et la pâleur des apparats de la veuve Kennedy pour une tornade de couleurs vives, un ouragan dansant à travers l’histoire d’Ema. Nouveau portrait de femme donc, mais un style radicalement différent.  

Continuer de lire « Ema : Fire walks with her »

Jinpa, un conte tibétain : Partager un rêve

Le road-movie est un genre particulier. À travers le mouvement, il symbolise généralement un cheminement interne pour le personnage et amène une multitude de réflexions. Parfois, il peut aussi simplement montrer le quotidien d’un homme en quête d’évasion spirituelle, à l’image de Jinpa, un conte tibétain, le nouveau film de Pema Tseden.

Continuer de lire « Jinpa, un conte tibétain : Partager un rêve »

Mes jours de gloire : Affronter sa propre réalité

Vincent Lacoste est l’un des acteurs les plus populaires du paysage cinématographique français. Depuis Les beaux gosses, sa notoriété n’a cessé de croître au même titre que son implication dans une grande variété de films, au cœur desquels il incarne assez souvent le même personnage, de sorte que l’on peut être amené à parler de « film Vincent Lacoste » dès que son nom figure à l’affiche. Ce phénomène semble être le point de départ du premier long-métrage d’Antoine de Bary, Mes jours de gloire, une « dramédie » lacostienne imparfaite mais pleine de charme.

Continuer de lire « Mes jours de gloire : Affronter sa propre réalité »