Milou en mai : éloge fun-èbre

Alors qu’il sort d’un grand succès avec Au revoir les enfants, ayant marqué son retour en France, Louis Malle enchaîne avec une comédie dans laquelle il revient sur un autre événement récent marquant de l’histoire de France. Il s’épaule donc de Jean-Claude Carrière au scénario, avec qui il avait déjà collaboré vingt-cinq ans plus tôt sur Viva Maria ! pour offrir une pure comédie sur les tourments de la bourgeoisie de province durant les révoltes de mai 68. Venant conclure la carte blanche du Festival de La Rochelle, en guise d’hommage à Michel Piccoli, il réunit les spectateurs encore trente ans après pour le meilleur, mais surtout pour le rire.

Continuer de lire « Milou en mai : éloge fun-èbre »

Forte : Dans tous les sens du terme

Il y a des sujets au cinéma qui sont sensibles et qui, s’ils sont mal écrits, peuvent vite devenir vulgaires ou caricaturaux. La comédie française et la caricature est une liaison dangereuse qui ne cesse ne nous prouver encore et encore qu’on a du chemin à faire. Quand le projet Forte a émergé, beaucoup de signaux étaient au rouge mais il arrive qu’on ait de bonnes surprises, et ce film en fait définitivement partie.

Continuer de lire « Forte : Dans tous les sens du terme »

[CRITIQUE] Marie-Francine : Une comédie drôle et attendrissante

Quatre ans après 100% Cachemire, Valérie Lemercier revient derrière la caméra pour tourner son cinquième long-métrage Marie-Francine. Avec son humour habituel, elle aborde le passage compliqué de la cinquantaine mais aussi le retour forcé chez ses parents qui ont cette fâcheuse habitude de vous traiter encore comme une enfant. Larguée par son mari tombé amoureux d’une femme de 30 ans, au chômage, rien ne semble … Continuer de lire [CRITIQUE] Marie-Francine : Une comédie drôle et attendrissante