Lux Aeterna ou quand le Chaos devient Art

Deux ans après son sublime Climax, Gaspar Noé est déjà de retour, pour notre plus grand plaisir, avec Lux Aeterna. Ce court métrage de 50 minutes, déjà passé à Cannes en séance de minuit l’an dernier, et commandé par Saint Laurent, est alors une nouvelle occasion pour le cinéaste français et fier de l’être de nous plonger dans la folie qui habite son œuvre, et ici plus précisément un tournage. À nouveau, il ne déçoit pas, au contraire, et lance la rentrée scolaire du cinéma français sur les chapeaux de roue.  

Lire la suite de « Lux Aeterna ou quand le Chaos devient Art »

Sortilège : Envoutement cinématographique

Vous-êtes-vous déjà demandés ce que ça donnerait un cocktail à base de Stanley Kubrick, Andrei Tarkovski, Terrence Malick et Apitchapong Weerasethakul ? Alaa Eddine Slim oui visiblement et son long-métrage SortilègeTlamess en version originale -, petite sensation de la Quinzaine des réalisateurs 2019, en est l’expression.

Lire la suite de « Sortilège : Envoutement cinématographique »

Le lac aux oies sauvages : Polar, romantisme et néons

Reparti bredouille de la Croisette cette année, Le lac aux oies sauvages, nouveau film de Diao Yinan, déjà auteur de Train de nuit ou Black Coal, vient nous faire coucou en plein cœur des fêtes en nous apportant un soupçon de noirceur ainsi qu’une pointe de romantisme.

Lire la suite de « Le lac aux oies sauvages : Polar, romantisme et néons »

Pour Sama : Pour le monde

Cinq ans d’enfer, de guerre, de bombardements, de morts mais aussi d’espoirs, d’amours, de sourires c’est ce que Waad Al-Khateab a essayé de capturer entre 2011 et 2016 alors que la guerre fait rage à Alep. Un film adressé à sa fille Sama née sous les bombardements qui devient vite un message d’alerte universel.

Lire la suite de « Pour Sama : Pour le monde »

Port Authority : Siren Call

Il est indéniable que l’industrie cinématographique est en pleine période de changements : des femmes de plus en plus visibles devant et derrière la caméra, des minorités de plus en plus représentées… Et Port Authority fait figure de proue cette année. Présenté à Cannes dans la catégorie Un Certain Regard, il a fait sensation grâce à sa comédienne principale Leyna Bloom, première actrice transcende noire à fouler le prestigieux tapis rouge cannois. Un premier pas remarqué et maîtrisé à une période où il est plus que temps de changer les mentalités.

Lire la suite de « Port Authority : Siren Call »

La fameuse invasion des ours en Sicile : c’era una volta

Il y a de ces moments suspendus dans le temps, une enfance qui prend vie sous vos yeux. Présenté au dernier Festival de Cannes dans la catégorie Un Certain Regard, La fameuse invasion des ours en Sicile est l’adaptation du roman « La fameuse invasion de la Sicile par les ours » de Dino Buzzati sorti pour la première fois en 1945. 

Lire la suite de « La fameuse invasion des ours en Sicile : c’era una volta »

Rocketman : Still standing better than I ever thought !

Je l’attendais depuis si longtemps et il est enfin là ! Le dernier film du réalisateur britannique Dexter Fletcher est enfin sorti, pour mon plus grand plaisir, et j’en aurais bien demandé deux heures de plus.

Lire la suite de « Rocketman : Still standing better than I ever thought ! »

Parasite : Une Palme d’Or totalement méritée

Bong Joon-Ho avait déjà une carrière relativement impressionnante composée de films imposants comme Memories of Murder, The Host, Snowpiercer ou encore le récent Okja. Mais avec Parasite il explose ses propres records en remportant la première Palme d’Or coréenne de l’histoire de Cannes. Porté par son acteur fétiche Song Kang-Ho, Parasite met en opposition les classes sociales en Corée du Sud. D’un côté une famille bourgeoise dans les quartiers riches, en hauteur, de l’autre, les pauvres dans les bas-fonds de la ville.

Lire la suite de « Parasite : Une Palme d’Or totalement méritée »

The Dead Don’t Die : les morts-vivants sont endormis

Le réalisateur américain Jim Jarmush est de retour avec son dernier film : The Dead Don’t Die. Une relecture du mythe du zombie portée par un casting quatre étoiles : Bill Murray, Tilda Swinton, Adam Driver, Chloë Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover, Caleb Landry Jones, Iggy Pop, Selena Gomez et RZA. Présenté en ouverture du Festival de Cannes, et en compétition pour la Palme, The Dead Don’t Die a reçu un accueil plutôt froid. Critique.

Lire la suite de « The Dead Don’t Die : les morts-vivants sont endormis »