La Favorite : Terriblement grotesque, incroyablement drôle et divinement queer

Si vous aimez le cinéma cru et rieur du grec Yorgos Lanthimos, vous êtes sûrs d’être comblé.es avec son dernier film en date, « La Favorite ».

Lire la suite de « La Favorite : Terriblement grotesque, incroyablement drôle et divinement queer »

[CRITIQUE] Battle of the sexes : Billie Jean King monte au filet pour défendre l’égalité homme/femme avec brio

Après le combat légendaire Borg/McEnroe, c’est au tour de Billie Jean King d’affronter Bobby Riggs. La joueuse montante du tennis féminin contre l’ancien numéro un mondial aussi charismatique qu’horripilant et machiste. Au-delà d’un match qui va faire des étincelles, Battle of the sexes dresse surtout le portrait d’une société en pleine mutation et qui résonne encore aujourd’hui.  Lire la suite de « [CRITIQUE] Battle of the sexes : Billie Jean King monte au filet pour défendre l’égalité homme/femme avec brio »

[ACTU] Le podium de la semaine

En ce mercredi jour du cinéphile, on fait un point sur le box-office. Cette semaine c’est le genre musical qui domine ce classement une nouvelle fois, mais il y a un nouveau leader… !

 

Une domination de dingue

Résultat de recherche d'images pour "raid dingue affiche"

Il caracole en tête ! Pour son arrivée au box-office la nouvelle comédie de et avec Dany Boon Raid Dingue frappe fort et se place à la première place avec pas mois de 1 400 000 entrées. Une grosse performance similaire  pour une comédie française qu’on avait pas connue depuis la semaine du 28 Septembre 2016 et le film Radin (avec Dany Boon également).  Un « raid » complètement réussi avec au casting Alice Pol, Michel Blanc ou encore Yvan Attal. La belle côte de Dany Boon devrait aider le film à bien se maintenir les semaines suivantes.

Numéro 2

Des animaux chanteurs occupent cette semaine la deuxième place avec le long métrage d’animation Tous en scène  doublé en France par Patrick Bruel, Jenifer ou encore les ex-candidats de The Voice Elodie Martelet et Sacha Perez. On estime à 625 000 le nombre d’entrées pour sa première semaine d’exploitation. Les amateurs de septième art animé et de musique devraient se régaler !

Numéro 3

Le genre comédie musicale est présent à la troisième place avec La La Land de Damien  Chazelle avec en vedette le duo Ryan Gosling et Emma Stone. Le film déjà largement primé aux Golden Globes a attiré environ 560 000 spectateurs pour sa sortie.  Un film très dynamique qui semble déjà avoir trouvé son public.

On n’arrête pas le progrès

Pour la troisième semaine consécutive on constate une hausse du nombre de spectateurs se rendant en salle. Ainsi la barre des 5 millions d’entrées sur l’ensemble du territoire soit environ +24 % de hausse sur une semaine.

A bientôt les p’tis fous !

[ACTU] Le podium de la semaine

En ce mercredi jour du cinéphile, on fait un point sur le box-office. Cette semaine c’est le genre musical qui domine ce classement !

Seule la voix compte !

Afficher l'image d'origine

Des animaux occupent cette semaine le devant de la scène avec le long métrage d’animation Tous en scène  doublé en France par Patrick Bruel, Jenifer ou encore les ex-candidats de The Voice Elodie Martelet et Sacha Perez. On estime à 800 000 le nombre d’entrées pour sa première semaine d’exploitation. Les amateurs de septième art animé et de musique devraient se régaler !

Numero 2

Le genre comédie musicale est présent à la deuxième place avec La La Land de Damien  Chazelle avec en vedette le duo Ryan Gosling et Emma Stone. Le film déjà largement primé aux Golden Globes a attiré environ 755 000 spectateurs pour sa sortie.  Un film très dynamique qui semble déjà avoir trouvé son public.

Numero 3

A la troisième place c’est une comédie que l’on retrouve. Porté par Ahmed Sylla L’Ascension a su compter sur près de 345 000 personnes dans l’ensemble des salles obscures du pays. Le film devrait bien figurer au box-office avec des critiques positifs et une diffusion plus large en salle.

Le public au rendez-vous

Cette semaine est en hausse importante avec plus de 4 500 000 entrées sur toute la France et une hausse de plus de 30%. De bonne augure à l’approche des vacances qui attire traditionnellement un public familial.

A bientôt les p’tis fous !

[CRITIQUE] La La Land : Damien Chazelle, un tel talent

On l’attendait et il est enfin là. Mercredi sort en salles le film de ce début d’année qui nous confirme une nouvelle fois le talent de Damien Chazelle. Après des prouesses avec Whiplash, le réalisateur est de retour avec une comédie musicale si ce n’est la comédie musicale de l’année. De quoi nous faire danser pendant un petit bout de temps.

569615-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La renaissance de la comédie musicale

Genre oublié du cinéma, la comédie musicale fait un retour en force et pour cause, ce n’est pas pour rien que le film a récolté sept Golden Globes et semble bien parti pour les Oscars. La musique est un thème qui tient Damien Chazelle à coeur et ça se ressent dans chaque minute du film. De cette scène d’ouverture grandiose et digne des plus grandes pièces de Broadway, aux duos sur fond de piano-jazz, tout est là pour nous emmener dans cet univers quasiment magique. Un film pour les fous qui rêvent et il y a de quoi. Mia et Sebastian sont de grands rêveurs. L’une rêve de comédie tandis que l’autre rêve de club de jazz. Ils se détestent et finissent par s’aimer. C’est beau, c’est romantique, ça fait mal aussi. Parce que Los Angeles fait rêver mais peut vite vous faire retomber plus bas que terre dans un univers impitoyable.

Les décors jouent une belle part dans ce film, tout est calculé au millimètre près et pourtant tout semble en même temps tellement léger et instinctif. Ces panoramiques sur les couchers de soleil sont sublimes, les jeux de couleurs, de lumières… Un véritable plaisir des yeux. Là où Whiplash avait une construction plus sèche et saccadée, La La Land est une véritable douceur qu’on déguste avec les yeux et avec le coeur.

Emma Stone & Ryan Gosling, un duo éblouissant

Pour leur troisième collaboration, Emma Stone et Ryan Gosling font très très fort. Des rôles faits pour eux où l’on ressent tout le travail, l’énergie et la passion qu’ils ont mis dans chacun de leur pas ou de leurs notes. Les Oscars pointent le bout de leur nez aussi ! Emma Stone est sublime dans ce rôle de serveuse rêveuse qui essuie échecs sur échecs avant de retrouver un semblant d’espoir dans les bras de Sebastian, autre éternel rêveur dont le jazz est sa religion mais qui se voit obligé d’abandonner son rêve. Tout est parfait dans ce duo notamment leurs danses et leur chanson City of Stars qui restera gravé dans les mémoires.

Et là où Damien Chazelle est malin et ne tombe pas dans les clichés, c’est son final alternatif aussi joyeux que triste et qui est un véritable crève-coeur pour nous. Saupoudrez le tout d’une bande originale digne des plus grands avec des titres qui vont vite devenir incontournables et l’on obtient là, oui, certainement le meilleur film de l’année.

La La Land réussi sont pari sur tous les fronts et après avoir conquis le coeur des professionnels outre-Manche, il est l’heure pour la comédie musicale de débarquer sur vos écrans mercredi et je n’aurais qu’un conseil à vous donner : courrez le voir parce que vous ressortirez de là le coeur léger, des sentiments indescriptibles, un sourire gravé sur le visage et des notes de musiques gravées dans le coeur.

Ma note : ★★★★★

[FOCUS] Golden Globes 2017 : Le sacre de La La Land et d’Isabelle Huppert !

Cette nuit avait lieu la 74e cérémonie des Golden Globes. Animée d’une main de maître par l’animateur Jimmy Fallon, la cérémonie a couronné sans grande surprise La La Land et cocorico, la France est repartie victorieuse grâce à notre Isabelle Huppert et son Golden Globes de la meilleure actrice.

Découvrez le palmarès sans plus attendre  :

Meilleur film dramatique : Moonlight
Meilleur film comédie/musical : La La Land
Meilleur réalisateur : Damien Chazelle, La La Land
Meilleur film d’animation : Zootopie
Meilleur film en langue étrangère : Elle, France
Meilleure actrice dramatique : Isabelle Huppert, Elle
Meilleur acteur dramatique : Casey Affleck, Manchester By The Sea
Meilleure actrice comédie/musical : Emma Stone, La La Land
Meilleur acteur comédie/musical : Ryan Gosling, La La Land
Meilleur acteur dans un second rôle : Aaron Taylor-Johnson, Nocturnal Animals
Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis, Fences
Meilleur scénario : La La Land
Meilleure musique : Justin Hurwitz, La La Land
Meilleure chanson originale : City of Stars, La La Land

La La Land est clairement le film de l’année qui amasse tout sur son passage parce qu’avec 7 nominations et donc 7 trophées, Damien Chazelle détrône les six victoires de Vol d’un nid de coucou et ceci à seulement 31 ans. Chapeau l’artiste ! Autre succès et cette fois il est pour nous puisque notre chère Isabelle Huppert repart avec le trophée pour sa performance magistrale dans Elle. D’ailleurs le film a aussi récolté le prix du meilleur film étranger et toc !

Ce qu’il ne fallait pas louper !

Trois choses qu’il ne fallait pas louper ce soir. Tout d’abord cette séquence d’ouverture avec Jimmy Fallon ainsi que Nicole Kidman, Amy Adams ou encore le cast de Stranger Things sur fond de La La Land rendant hommage aux films et aux séries de l’année 2016, brillant !

Même si Andrew Garfield n’a pas eu le Golden Globes qu’il aurait dû avoir, au moins il a pu se consoler, non pas dans les bras d’Emma Stone comme beaucoup auraient espéré mais dans ceux de… Ryan Reynolds oui oui ! Les deux acteurs ont échangé un baiser fougueux au moment de la remise du trophée à Ryan Gosling pour La La Land.

ryan-reynolds-andrew-garfield-kiss

Et enfin le prix d’honneur remis à la grande Meryl Streep qui nous a offert le plus beau discours de la soirée ainsi qu’un joli fuck à Donald Trump et ça, on ne peut qu’applaudir !

Vu au cinéma : Magic in the Moonlight

Magic-in-the-Moonligh

Après le très réussi Blue Jasmine, Woody Allen est de retour avec Magic in the Moonlight. Un film so british qui sent bon la bonne humeur et le romantisme, du Woody Allen quoi. Fidèle à lui-même comme toujours et comme on l’aime. Avec ce film, il nous prouve que c’est un très grand cinéaste.

Lire la suite de « Vu au cinéma : Magic in the Moonlight »