Les Animaux Fantastiques 2 : Endoloris

Dire qu’on attendait ce second opus des Animaux Fantastiques était un euphémisme. Dire qu’on attendait ce second opus des Animaux Fantastiques lorsqu’on est ‘’Potterhead’’ est un putain d’euphémisme. Nouvelle saga qui comptera au final cinq films, le premier opus est apparu sur nos écrans il y a pile deux ans, à ce moment-là on quittait Norbert Dragonneau qui repartait en Europe après avoir bien saccagé New-York tandis que le gouvernement magique américain capturait Gellert Grindelwald et que ce dernier promettait de s’échapper de manière spectaculaire pour se venger. Le second opus s’ouvre donc quelques mois après ces derniers évènements et honnêtement, on a connu mieux.

Par où commencer ? Excellente question tant il y a de choses à aborder sur le cas « Les Animaux Fantastiques 2 » mais comme on est sympa on va commencer par ce qui est bien dans le film parce que oui il y a des trucs biens, pas dingue mais assez sympas pour être relevés. Là où le premier opus se plaçait beaucoup plus dans une dynamique humoristique avec quelque chose de plus léger (tout en gardant quand même une part de sérieux), le second volet gomme presque complètement l’aspect humour – excepté quelques scénettes qui nous font sourire – pour se tourner résolument plus vers quelque chose de dramatique et introduire doucement la bataille épique qui aura lieu entre Albus Dumbledore et Gellert Grindelwald tout en se penchant sur les plans machiavéliques de Grindelwald afin de contrôler le monde et détruire les Moldus et plus globalement quiconque se mettrait en travers de notre chemin (un peu un Voldemort extrémiste quoi). L’esprit Harry Potter est toujours aussi présent et les nostalgiques se raviront de la présence d’Albus Dumbledore jeune à qui l’excellent Jude Law prête ses traits et des quelques scènes tournées dans Poudlard. Enfin certaines scènes ont – excusez notre langage – de la gueule notamment l’une des dernières scènes où Norbert et ses compagnons combattent un Gellert Grindelwald plus puissant que jamais et que chacun est obligé de choisir son camp. Visuellement époustouflant, ce combat est probablement l’un des moments phares de ce film et on est loin de bouder notre plaisir face à ce spectacle.

Sauf que cette scène arrive à la fin et qu’entre-temps on est quand même obligé de se taper près de 2h de film par moment indigeste. Décidément les scènes d’actions n’ont pas vraiment la côte au cinéma que ce soit la course-poursuite dans « Venom » ou la bagarre contre le gros méchant alien dans la forêt dans « The Predator », la toute première scène des « Animaux Fantastiques 2 » correspond à la fuite de Grindelwald, le tout filmé (si tenté que ça a été réellement filmé) de manière à ce qu’on y voit que dalle alors que c’était quand même censé être une évasion spectaculaire, tout ce qu’on voit c’est juste beaucoup de flotte et d’éclairs. M’enfin le plus gros problème du film réside surtout dans son scénario aussi mal écrit que mal exploité en faisant revenir des personnages censés être mort en nous offrant une explication aussi évasive qu’inutile et en décidant de condenser quarante plot twist en l’espace de même pas 20 minutes de quoi laisser perplexe et un brin perdu aussi sachant que certains propos ne semblent pas correspondre avec ce qu’on savait déjà à la fin de « Les reliques de la mort partie 2 ». Sans pour autant s’étendre sur ce sujet, la plupart des personnages manquent terriblement de fond de quoi nous faire parfois tourner en rond pour trois fois rien (on retiendra la scène dans les archives tout ça pour que Norbert dise à Tina qu’elle a les yeux d’une salamandre, on est d’accord on a connu plus romantique et surtout plus intéressant sachant que Grindelwald menace un peu de détruire le monde) tandis que d’autres personnages ont décroché le rôle de figurant dans cet opus (coucou Ezra Miller et les dits animaux fantastiques qui sont devenus totalement accessoire dans le film mais dont on est obligé de garder le titre maintenant sinon ça deviendrait un peu le bordel). À trop vouloir de personnages tout en sachant sur quel plot twist se terminera le film on se retrouve avec un film avec beaucoup de monde et finalement pas énormément d’explication sur ce qui se passe. Très mal équilibré dans son scénario, le film ne peut que se raccrocher à ce plot twist de fin (assez fou il faut bien l’accorder) qui laisse présager – espérons-le – un troisième opus beaucoup plus intéressant et peut-être même encore plus sombre.

À plus considérer comme un épisode de transition qu’autre chose, « Les Animaux Fantastiques 2 » nous offre de jolis moments dans sa dernière partie nous rappelant les grandes heures des batailles épiques dans Harry Potter mais souffre considérablement d’un scénario mal écrit et qui n’avait décidément pas besoin de durer 2h14.

Les Animaux Fantastiques : Les crimes de Grindelwald de David Yates. Avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler… 2h14
Sortie le 14 novembre

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Au sommaire de cette page d’actu, Le Crime de l’Orient Express d’Agatha Christie revisité avec un casting prestigieux, des images inédites du prochain Spider-man bientôt à l’affiche,le premier trailer avec Kate Winslet et Idris Elba dans un film de survie, la date de début de tournage des Tuches 3 et un projet de fan film étonnant et prometteur de l’univers Harry Potter.

 

« Un train nommé mystère »

Un casting prestigieux et une bande-annonce certes courte, mais plutôt intrigante pour le film Le Crime de l’Orient Express prévu pour décembre 2017. En effet autour de l’acteur-réalisateur  Kenneth Branagh, qui interprétera le célèbre détective Hercule Poirot, on retrouve notamment  Johnny Depp, Daisy Ridley, Penélope Cruz, Josh Gad (La Belle et la Bête),  Oliva Colman (série Broadchurch) ou encore Marwan Kenzari (La Momie 2017). Le scénario sera identique à l’oeuvre original c’est-à-dire : « Un groupe de passagers se retrouve prisonnier du célèbre train de l’Orient-Express, alors qu’un meurtre vient d’être commis. Le détective belge Hercule Poirot mène l’enquête« .

Un troisième trailer ciblé

A l’occasion de la venue de Mchael Keaton dans un célèbre talk-show américain, une nouvelle bande-annonce vient d’être dévoilée et celle-ci se concentre particulièrement sur 3 personnages présent dans le film. On aperçoit donc le grand méchant Le Vautour incarné par Michael Keaton, Ned le pote geek pantouflard de Peter et Michelle une camarade de classe du héros. Le film Spiderman : Homecoming sortira le 12 juillet prochain.

La montagne ça vous gagne (ou pas) !

Voici les premières images du long métrage La Montagne Entre Nous où 2 personnages incarnés par Kate Winslet et Idris Elba se retrouvent livrés à eux même en milieu hostile c’est-à-dire au coeur d’un massif montagneux, à la suite d’un accident. Dans cet extrait saisissant on voit l’ampleur de la tâche qui attendent nos 2 survivants. Il faudra patienter jusqu’au 8 novembre pour en savoir plus.

Liberté, égalité, fraternituche !

Les Tuche 3

Après le succès des Tuches 2 en 2016 ( plus gros succès français de l’année), le tournage des Tuches : Liberté, égalité, fraternituche est imminent et devrait débuter dès mardi prochain. Le film sera toujours réalisé par Olivier Barroux et disposera d’un budget de 13,09 millions d’euros et devrait également s’articuler  autour du synopsis suivant :

« Dans ce nouvel opus, toujours mis en par Olivier Baroux, Jean-Paul Rouve, alias Jeff Tuche, se réjouit de l’arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s’arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire. Sans réponse de l’Élysée, Jeff ne voit plus qu’une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l’élection présidentielle… Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s’installer à l’Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France. Leur devise : liberté, égalité, fraternituche. » S

Le film est prévu pour le 7 février 2018.

Etre fan ça n’a pas de prix

Quand des fans s’unissent pour un projet concernant leur passion le résultat peut-être bluffant ! C’est ce qu’ont fait des producteurs indépendants et des amateurs concernant un « fan film » sur un personnage clé de la saga Harry Potter. Il s’agit d’un film sur le passé de  Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom s’intitulant Voldemort : Origins of the Heir Voldemort : Origins of the Heir. Une bande-annonce a été diffusée et elle est plutôt réussie et cela s’annonce prometteur si cela se confirme en long métrage.

Le film est d’ailleurs en phase de financement sur la plateforme Kickstarter mais la page indique que Voldemort – Origins of the Heir fait l’objet d’un litige de propriété intellectuelle et n’est pas disponible pour le moment ». Pourtant la version américaine de BuzzFeed croit savoir qu’un accord a été trouvé avec Warner Bros et J.K. Rowling pour pouvoir diffuser le film sur YouTube.

A la semaine prochaine pour de nouvelles news !!

[CRITIQUE] Pirates des Caraïbes 5 : Un retour aux sources ?

Depuis 2003, Pirates des Caraïbes est l’une des franchises les plus juteuses de la firme Disney. Alors qui dit succès international dit forcément d’autres films en préparation mais depuis quelques temps et surtout depuis le quatrième opus, la magie Pirates des Caraïbes n’opérait plus, le scénario s’éloignant de plus en plus de l’esprit de pirate qui faisait son charme lors du premier opus. Avec La Vengeance de Salazar, Disney remet enfin son bateau à flot avec un film loin d’être parfait mais qui revient à l’essence même de ce qu’était Pirates des Caraïbes.

Jack Sparrow toujours au rendez-vous

Comment évoquer Pirates des Caraïbes sans parler de Jack Sparrow évidemment. Toujours égal à lui-même : misogyne, malchanceux, je menfoutiste et avec un nouvel ennemi sur le dos, à croire que l’océan entier le déteste. On ressent le plaisir qu’a pris Johnny Depp à réincarner une nouvelle fois ce personnage, il est drôle, il est énervant mais c’est ce qui fait un petit peu son charme quelque part. L’autre point fort est la nouvelle belle gueule de ce cinquième opus, l’australien Brenton Thwaites qui incarne Henry Turner. Le même charme que son père dans le film, audacieux, naïf, il pourrait faire un excellent personnage par la suite. D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’un nouveau trio se forme : Jack, Henry et Carina. Comme pour rappeler le bon vieux temps du premier épisode.

Javier Bardem est sans conteste l’un des meilleurs méchant de la franchise. Cruel, effrayant mais aussi charismatique, Capitaine Salazar aurait mérité une plus grande place dans le film. En effet le point noir de cet opus est ce trop plein de méchants qui arrivent de part et d’autre et qui, au final, laissent très peu de place au vrai méchant de cette histoire.

Et évidemment le retour de Will Turner et Elisabeth Swan mais je ne vous en dirai pas plus, juste que les aficionados des premiers opus seront plus que ravis de les revoir.

Visuellement, Pirates des Caraïbes 5 reste une réussite comme depuis le début d’ailleurs. Un très beau travail de maquillage et d’effets spéciaux a été opéré sur Javier Bardem et les scènes de bataille sur mer restent toujours aussi impressionnantes. Zéro temps mort avec ces chers pirates, ça va à toute allure, pas le temps de réfléchir… enfin faut-il vraiment réfléchir ?

Avec ce cinquième opus, Disney redore enfin le blason de la franchise qui commençait à s’essouffler. Loin d’être parfait, La Vengeance de Salazar reste malgré tout un bon divertissement pour toute la famille, drôle, sans prise de tête et qui revient enfin aux sources et de ce qui a fait le succès de la franchise.

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

On commence l’actu ciné avec la troisième bande-annonce du prochain film de Luc Besson, la triste disparition de Roger Moore ex James Bond, un film de « l’univers Frankenstein » avec Javier Bardem et Johnny Depp, Schwarzenegger dans un prochain Terminator signé James Cameron et un Top Gun 2 dans les tuyaux.

 

 

Luc Besson nous invite au voyage

Résultat de recherche d'images pour "affiche valérian"

La dernière bande-annonce de Valérian et la cité des mille planètes a été dévoilée et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle vend du rêve. Le temps de d’une courte vidéo  on se retrouve en immersion dans un univers aux images bluffantes et aux allures fantastiques. Cette adaptation signée Luc Besson est attendue en salles dès le 26 juillet avec Dane DaHaan (Valérian) et Cara Delevingne (Laureline) en tête d’affiche.

 

Nos hommages Mr. Bond !

Roger Moore souhaiterait faire un caméo dans un prochain James Bond

Il nous a quitté cette semaine ! En effet l’acteur britannique vient de décéder à l’age de 83, une triste nouvelle pour celui qui a notamment interprété l’agent secret James Bond alias 007 entre 1973 et 1985. Mais sa carrière ne se résume pas seulement à ce rôle. Ainsi il a d’abord acquis sa notoriété dans des séries avec notamment Ivanhoé en 1958 et surtout la série Amicalement votre en 1971.

C’est fort de ces expériences qu’il incarnera le célèbre agent le temps de 7 longs métrages. S’en suivra d’autres rôles au cinéma jusqu’en 2001 où il décidera de tirer sa référence. Il fera néanmoins quelques apparitions devant la caméra.  Sa dernière apparition remonte à 2013, dans Incompatibles de Paolo Cedolin Petrin, où il joue son propre rôle. Roger Moore à jamais dans la légende !

Des monstres sacrés

Dark Universe

Javier Bardem et Johnny Depp rejoignent la Dark Universe qui est constituée d’acteurs sous contrats avec Universal et qui incarneront des « montres » célèbres (Dracula, Frankenstein etc…). Javier Bardem apparaîtra prochainement sous les traits de Frankenstein et Johnny Depp sera l’Homme Invisible au sein du prochain film La Fiancée de Frankenstein realisé par Bill Condon. Pour l’heure on ne sait toujours pas l’actrice  choisie pour incarner l’héroïne du film. Mais avant cela il y a la sortie imminente de La Momie (le premier film de la Dark Universe) personnifiée par Sofia Boutella et du héros du film campé par Tom Cruise le 14 juin.

He’ll be back !

Terminator Genisys

Du nouveau concernant un prochain Terminator. En effet, à l’occasion du Festival de Cannes, Arnold Schwarzenegger a déclaré que le projet était en bonne voie et confirme sa présence dans le film. Cette déclaration fait suite à une rencontre entre l’acteur et le producteur James Cameron, détenteur d’une partie des droits du film à compter de 2019. En janvier dernier Deadline parlait d’un rôle de « parrain » (J. Cameron) ,et assurait que le film serait à la fois un « reboot » et une « conclusion » à la saga. Affaire à suivre.

Une suite dans l’air

Top Gun 2

Tom Cruise a déclaré lors d’une interview à la télé australienne le tournage d’une suite au célèbre film Top Gun dès l’année prochaine. En 2015 le producteur David Ellison avait confirmé le projet et avait donné quelques infos  »  Dans le nouveau film, on explorera la fin d’une ère pour le combat aérien et les pilotes de chasse, et ce que cette culture représente aujourd’hui ». Pour le moment nous ne savons pas qui sera en charge de la réalisation.

A dimanche prochain pour votre dose d’actu hebdomadaire !!

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

On commence le tour de l’actu avec la première et très très attendue bande-annonce du prochain Star Wars et une info concernant la saga, puis on s’intéressera aux premières images de Thor 3, à l’arrivée de Jude Law au casting des Animaux Fantastiques et les dernières infos sur le prochain Festival de Cannes.

 

Il est là le bonheur !

Elle était super attendue et apparemment elle n’a pas déçue ! En effet la première bande-annonce de Star Wars : Les Derniers Jedi vient d’être publiée à l’occasion de la Star Wars Celebration. Celle-ci est d’ailleurs très efficace et tend à confirmer la place importante de Rey dans le film. Les fondamentaux qui font le succès de la saga seront bien présent au vu de ces premières images. A découvrir d’urgence ! Ensuite il faudra s’armer de patience jusqu’au mois de Décembre pour voir le film.

Hommage à Carrie Fisher

Cette convention Star Wars était aussi l’occasion de rendre hommage à l’actrice emblématique de la saga, Carrie Fisher, décédée fin 2016. Etaient notamment réunis pour l’événement  Georges Lucas, Marc Hamill, Harrison Ford et surtout Billie la fille de la défunte. Une vidéo d’hommage a été présentée lors de cette conférence.

Si j’avais un marteau… !

Voici la première bande-annonce de Thor : Ragnorak ! Celle-ci est plutôt rythmée avec un certain humour appréciable et le tout sous un fond de Led Zeppelin très connue. Dans cet opus le héros sera bien malmenée et au final il devra tout faire pour éloigner le danger qui menace Asgard. Sortie prévue le 25 octobre.

Impossible n’est pas français !

Tom Cruise en tournage de M:I 6 à Paris

Pour le sixième volet de Mission Impossible Tom Cruise et l’équipe de tournage ont tournés ces derniers jours des scènes du film à Paris. Ainsi on a pu notamment apercevoir le 12 Avril une scène de cascade à moto ou encore une scène d’hélicoptère au-dessus de Bercy quelques jours plus tôt. 35 jours de tournage sont prévus à Paris pour une sortie annoncée le 27 juillet 2018.

Voir l'image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Jude Law incarnera Dumbledore

Jude Law Dumbledore

Jude Law a été choisi pour jouer le rôle d’Albus Dumbledore dans Les Animaux Fantastiques 2. Il incarnera le célèbre sorcier bien avant qu’il ne devienne le directeur de Poudlard. Il donnera ainsi la réplique à Johnny Depp qui lui se glissera dans la peau du meilleur ami de Dumbledore c’est-à-dire Grindelwald. La relation entre les deux hommes sera au cœur du film prévu pour 14 novembre 2018.

La course à la Palme d’Or

Cannes 2017 nominations

Dans un mois aura lieu le Festival de Cannes où de nombreux films vont être projetés et plusieurs films récompensés dans différentes catégorie. On s’intéresse particulièrement aux films en compétition pour la Palme d’or, en voici donc la liste :

En Compétition :
Loveless, d’Andrey Zvyagintsev
Good Time, de Benny Safdie et Josh Safdie
You Were Never Really Here, de Lynne Ramsay
L’Amant double, de François Ozon
Jupiter’s Moon, de Kornel Mandruczo
A Gentle Creature, de Sergei Loznitsa
Mise à mort du cerf sacré, de Yorgos Lanthimos
Radiance, de Naomi Kawase
The Day After, de Hong Sangsoo

Le Redoutable, de Michel Hazanavicius

Wonderstruck, de Todd Haynes

Happy End, de Michael Haneke

Rodin, de Jacques Doillon

Les Proies, de Sofia Coppola

120 Battements par minute, de Robin Campillo

Okja, de Bong Joon-Ho

In The Fade, de Fatih Akin
The Meyerowitz, de Noah Baumbach

Le 70éme Festival de Cannes se déroulera du 17 au 28 Mai. Pedro Almodovar en sera le Président du jury et Jessica Chastain fera partie de ce même jury.

A bientôt pour d’autres news !

[ACTU] Ce qu ’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Cette semaine on vous parle, de l’influence des récompenses sur les films, du nouveau titre pour le volume 3 des Tuches, de Virginie Efira dans un thriller, Batman Vs Superman élu pire film de l’année,  une dernière bande-annonce impressionnante pour Kong, de la sortie confirmée de Saw 8 et une énième bande-annonce pour le tant attendu Pirates des Caraïbes 5.

 

Des salles supplémentaires pour les films récompensés

Image associée

Les cérémonies des Césars et des Oscars ont rendus leurs verdicts et cela a des conséquences positives sur les films récompensés. Ainsi quelques films seront proposés dans plus de salles qu’auparavant. Par exemple le film Elle (César du meilleur film) de Paul Verhoeven passera de 85 à 125 salles à compter du 1er Mars. Quant à Divines sorti l’été dernier, il devrait ressortir dans une quarantaine de salles. Enfin le film primé outre-atlantique Moonlight (Oscar du meilleur film), va passer de 148 à 346 salles dès mercredi prochain.

 

Liberté, égalité, fraterniTUCHE

Jean-Paul Rouve vient de publier une photo du scénario sur le réseau social Twitter où apparaît le titre du futur et troisième volet des Tuches. Il s’appellera donc vraisemblablement  Liberté, égalité, fraterniTUCHE.  Le tournage débutera fin Mai et aura pour sujet une campagne politique. Rappelons que les Tuches 2 ont attirés jusqu’à 4,6 millions de spectateurs en salle.

 Pris(e) de court !

L’actrice Belge Virginie Efira dans la tourmente si l’on en croit le scènario du prochain film  Emmanuelle Cuau  où elle tient le premier rôle. Dans une premiere bande-annonce on découvre un thriller haletant et quelque peu intriguant.  Sortie le 12 Mars.

Synopsis : . Virginie Efira y campe une mère de famille élevant seule ses enfants mais qui n’obtient pas le poste pour lequel elle a tout plaqué. Voyant sa mère aux abois, le fils aîné décide d’emprunter de l’argent à un mafieux local, incarné par Gilbert Melki, élevant une dette de plus de 75000 euros. Dès lors, l’engrenage commence à se refermer sur le personnage de Virginie Efira, celle-ci restant toutefois bien déterminée à défendre ses enfants coûte que coûte.

Batman Vs Superman grand vainqueur…ou pas !

Batman V Superman, grand vainqueur des Razzie Awards 2017

En plus des Oscars, la cérémonie parodique des Razzies Awards a également rendu leurs verdict. Et à ce jeu-là c’est Batman V. Superman qui ressort grand gagnant avec 4 « Framboises d’Or » (nom des récompenses)  dont pire combinaison pour Ben Affleck et Henry Cavill, pire acteur dans un second-rôle pour Jesse Eisenberg, pire suite et pire scénario.En dehors de ce film c’est Hillary’s America : The Secret History of the Democratic Party, un film documentaire sur Hilary Cinton, qui a décroché 4 Famboises d’Or également.

Voici le palmarès :

Pire film : Hillary’s America : The Secret History of the Democratic Party

Pire remake, spin-off ou suite : Batman V Superman

Pire acteur : Dinesh D’Souza pour Hillary’s America : The Secret History of the Democratic Party

Pire actrice : Becky Turner pour Hillary’s America : The Secret History of the Democratic Party

Pire réalisateur : Dinesh D’Souza pour Hillary’s America : The Secret History of the Democratic Party

Pire acteur dans un second-rôle : Jesse Eisenberg pour Batman V Superman

Pire actrice dans un second-rôle : Kristen Wiig pour Les Cerveaux et Zoolander 2

Pire scénario : Batman V Superman

Pire prequel, spin-off ou suite : Batman V Superman

Pire combinaison à l’écran : Ben Affleck et Henry Cavill pour Batman V Superman

Kong arrive à grands pas

Prévu pour le 8 Mars prochain, le long métrage Kong : Skull Island se révèle à nouveau dans une bande-annonce finale à l’allure guerrière et apocalyptique. Réalisé par Jordan Vogt-Roberts le film suit 2 explorateurs devant faire équipe avec des paramilitaires en exploration sur l’île de Skull. Là, en plus d’autres grosses créatures féroces, ils découvrent l’existence d’un gigantesque primate qui garde les lieux de la menace humaine, Kong. L.

 

Saw 8 pour le prochain Halloween

Tobin Bell est Jigsaw, le tueur-manipulateur de la saga

L’information concernant un huitième film de la saga Saw vient d’être confirmé par Tobin Bell l’interprète de l’emblématique Jigsaw. Comme pressenti il s’intitulera Saw : Legacy et il sortira vraisemblablement le 27 Octobre prochain c’est-à-dire pendant la période d’Halloween.  Tobin Bell jouera dans quelques scènes mineures du film.  Le film est actuellement en post-production et bien sûr on attend une première bande-annonce prochainement.

Synopsis :le film commence avec une enquête sur plusieurs corps qui ont été retrouvés aux quatre coins de la ville. John Kramer, un officier, se lance à la poursuite du tueur tout en sachant que Jigsaw est décédé depuis des années et que cela ne peut pas être lui.

La jeunesse de Jack Sparrow

Pour finir une nouvelle bande-annonce pour Pirates des Caraïbes: la vengeance de Salazar où l’on découvre un Jack Sparrow bien plus jeune le temps d’un flashbach  qui nous permet de mieux comprendre l’origine du conflit avec le capitaine Salazar. Pour ce rajeunissement Disney a utilisé une technologie numérique innovante. Le film est toujours prévu pour le 24 Mai prochain.

D’autres news Dimanche prochain ! 

 

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Cette semaine d’actu a été marquée par le trailer spectaculaire du prochain Pirates des Caraïbes, Worl War Z 2 qui n’a plus de date de sortie, une b.a d’un remake signé Sofia Coppola, Florence Foresti dans un rôle en contre-emploi, le retour de Mary Poppins qui se présice et un Star Wars Land en 2019 à Orlando.

 

Embarquement immédiat

Après une première bande-annonce fin 2016 quelque peu alléchante, un nouveau trailer a été dévoilé à l’occasion du Superbowl (évvènement sportif très très suivi aux États-Unis) dimanche dernier, le temps d’un spot télé promotionnel. Dans cette succession d’images on découvre les acteurs charismatiques Orlando Bloom et Johnny Depp; le tout sur fond musical de Ain’t No Grave” de  Johnny Cash. Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar sera à suivre sur nos écrans dès  le 24 Mai prochain.

World War Z 2 pour 2018 ou 2019 ?

World War Z

Annoncé pour Juin 2017, World War Z 2 a été déprogrammé du calendrier de sortie de films par le distributeur Paramount. En cause le retard pris par le tournage (qui n’a toujours pas débuté) et dû en grande partie à  des changements impromptus de scénaristes et de réalisateurs. Le film était pourtant à l’origine prévu pour 2013. Concernant la réalisation David Fincher (Seven) est clairement pressenti et semble emballé par le projet. La Paramount devra donc prendre une décision pour l’avenir de ce long métrage. A noter que Brad Pitt serait toujours de la partie.

Une nouvelle héroïne solitaire

Le sixième film de la réalisatrice Sofia Coppola se dévoile dans une bande-annonce. Il s’intitule  The Beguiled et se place comme le remake du film Les Proies sorti en en 1971 avec en son temps l’acteur Clint Eastwood (essentiellement réalisateur aujourd’hui).  Au casting Nicole Kidman tient le premier rôle en se glissant dans la peau d’une directrice en proie à la solitude et éduquant de jeunes filles dans un lieu immense et géographiquement isolé. Sofia Coppola a pour habitude de mettre en lumière des héroïnes solitaires comme dans son film Virgin Suicides notamment.  La bande-annonce nous dépeint un thriller rappelant le film d’horreur Les Autres d’Alejandro Amenabar. Le film pourrait être présenté au prochain Festival de Cannes.

Florence Foresti méconnaissable

Dans le nouveau film à venir De Plus Belle l’humoriste défendra un des premiers rôles avec notamment Mathieu Kassovitz. C’est le premier rôle dramatique pour l’actrice. Si l’on en croit les premiers extraits ce nouveau registre de jeu semble bien lui convenir également.  Ainsi on lit bien sur son visage la femme meurtrie recherchant une renaissance. Bien loin de ses habituelles facéties Florence Foresti devrait nous étonner dès le 8 Mars en salles obscures.

Mary Popins Returns

Image associée

La nounou la plus célèbre du cinéma reprend du service avec le début du tournage de Mary Popins Returns en Angleterre. Le réalisateur Rob Marshall sera aux manettes du film et dirigera un casting d’acteurs ambitieux. Ainsi Emily Blunt (Mary Poppins), Meryl Streep,  Colin Firth et Lin-Manuel Miranda seront présent. On notera également le retour  de Dick Van Dyke dans un nouveau rôle après sa participation au premier film. Sortie pour Noel 2018.

Cette suite se déroulera 20 ans après les événements de l’opus original, soit dans les années 1930, comme dans les romans de P.L. Travers. Michael et Jane Banks sont désormais des parents (interprétés par Ben Whishaw et Emily Mortimer) qui ont besoin d’un coup de main de Mary Poppins pour canaliser leurs bambins.

La Force pour tous !

Star Wars Land

Disney a annoncé cette semaine la création d’un univers dédié exclusivement à Stat Wars au sein de son parc Disney à Orlando en 2019. Star Wars Land devrait s’étendre sur plus de cinq hectares et bien sûr tout sera fait pour une immersion totale du public dans cet univers galactique. Il sera possible de « piloter » le vaisseau mythique de Star Wars le Faucon Millénium et cela constituera l’attraction phare de tout cela. Pour le moment rien de tel prévu à Dysneyland Paris si ce n’est la refonte de l’attraction Star Tours et Space Mountain qui seront clairement « aux couleurs de Star Wars ».

D’autres news Dimanche prochain ! 

Alice de l’autre côté du miroir : Du beau divertissement

221143

Alice et tous ses compagnons sont de retour dans une nouvelle aventure au pays des merveilles. Cette fois-ci, Alice va devoir aider le Chapelier Fou qui se meurt à petit feu alors qu’il est persuadé que ses parents sont toujours en vie. Alice devra tout faire pour combattre le Maître du Temps mais également La Reine Rouge afin de venir en aide à ses amis.

Il est temps de retrouver nos amis et quel plaisir ! Le premier volet nous entraînait déjà dans l’univers magique de Lewis Caroll avec élégance et design. Le second ne déroge pas à la règle. Certaines scènes méritant toute notre attention notamment celle où Alice voyage dans le temps, celui-ci représenté par un déluge de vagues. Simple mais efficace.

L’introduction d’un nouveau personnage -en l’occurrence le Maître du Temps apporte à la fois de la légèreté mais également une leçon de vie quant à l’importance de chaque seconde. Sacha Baron Cohen est véritablement à l’opposé de ses personnages habituels et nous prouve une nouvelle fois ses talents d’acteur. Le film est un peu plus axé sur Alice et le Chapelier Fou -qu’on aime toujours autant pour sa fougue .

Le scénario est cette fois-ci beaucoup plus « léger » que le précédent mais il n’en reste pas moins bon. Alors que dans le premier film s’inscrivait dans une période de transition entre l’adolescence et l’âge adulte pour Alice, ce film là évoque son passage de la femme adulte à celle d’indépendante et aventurière (en témoigne les premières minutes du film). Beaucoup moins sombre, Alice de l’autre côté du miroir se veut plus amusant et divertissant que le premier. Très dynamique dans son scénario et à l’image, le film ne nous laisse pas une minute de répit.

Une morale de l’histoire assez bateau certes (la famille c’est sacré, le féminisme et l’utilisation du temps) mais le film aura au moins le don de nous faire retomber rapidement enfance.

Ma note : ★★★★☆

Strictly Criminal : Johnny Depp au sommet

160491

Johnny Depp m’avait sacrément déçu depuis Charlie Mordecai, une petite sortie de route bien vite rattrapée avec son nouveau film. Tiré d’une histoire vraie, Strictly Criminal c’est l’histoire d’un des plus grands gangsters des Etats-Unis,  James « Whitey » Bugler qui a collaboré dans les années 70 avec le FBI dont John Connolly, un ami d’enfance devenu agent du FBI. S’en suit une machination où la limite entre le bien et le mal s’estompera petit à petit. Lire la suite de « Strictly Criminal : Johnny Depp au sommet »