Critiques

Ta mort en short(s) : À l’amour à la mort

Comment brasser un large public avec un sujet aussi lourd qu’est la mort ? Et surtout comment intéresser les plus jeunes à quelque chose auquel ils seront confrontés forcément tôt ou tard ? Folimage a trouvé la solution en proposant depuis le 31 octobre dernier une audacieux programme de courts-métrages sobrement - et drôlement -… Lire la suite Ta mort en short(s) : À l’amour à la mort

Critiques

Pupille : Shot d’amour

Je n'aime pas les termes "drame" et "comédie dramatique" qu'on emploie pour gérer certains films tant ils sont in-genrables. Tel est le cas de "Pupille" qui, en plus d'osciller sur plusieurs genres, est loin d'être un drame comme le sens péjoratif laisse constamment entendre ni forcément une comédie dramatique qui sous-entendrait qu'on rit beaucoup et… Lire la suite Pupille : Shot d’amour

Critiques

Bohemian Rhapsody : Pourquoi je ne me fierais plus aux critiques.

Je l’avoue, en allant acheter ma place pour voir Bohemian Rhapsody, j’avais quelques fortes appréhensions. Sorti le 31 octobre en salles, le dernier film de Bryan Singer (terminé par Dexter Fletcher, réalisateur de Eddie The Eagle et Rocketman en salles pour l’été 2019) racontant l’ascension fulgurante du groupe britannique Queen et la vie de son… Lire la suite Bohemian Rhapsody : Pourquoi je ne me fierais plus aux critiques.

Critiques

Galveston : Dead man walking

Nouvelle-Orléans, 1987. Roy est un petit truand dont les dettes s’accumulent. Un soir, son boss lui tend un guet-apens, dans une maison isolée, mais réussit à s'échapper. Dans sa fuite, Roy emmène avec lui une jeune fille, Rookie, retrouvée attachée sur le lieux de l'attaque. Cette cavale les mènera au Texas, à Galveston, où les… Lire la suite Galveston : Dead man walking

Critiques

First Man : Un nouveau pas pour Damien Chazelle

L’une de nos plus grosses attentes en cette fin d’année était forcément celle-là. Celui qui a fait une véritable razzia à la dernière cérémonie des Oscars avec sa brillante comédie musicale "La La Land" est de retour en cette fin d’année avec un tout nouveau projet aussi ambitieux qu’il est à mille lieux de son… Lire la suite First Man : Un nouveau pas pour Damien Chazelle

Critiques

Frères Ennemis : La mélodie des quartiers pauvres

Depuis quelques années, David Oelhoffen semble vouloir chambouler les productions hexagonales. Après avoir scénarisé « L'affaire SK1 » en 2013, et réalisé en 2014 « Loin des hommes » (adapté d'une nouvelle d'Albert Camus) , le réalisateur sort « Frères ennemis », son troisième long métrage. Loin des clichés, le film raconte l'histoire de dealers et de flics ordinaires, porté par un… Lire la suite Frères Ennemis : La mélodie des quartiers pauvres

Critiques

A Star is born : Une alchimie renversante

Il y a d’abord eu William A. Wellman en 1937, puis George Cukor en 1954 et Frank Pierson en 1977. Près de quarante ans plus tard c’est au tour de Bradley Cooper de se placer derrière la caméra pour la première fois de sa carrière. Celui qui s’est fait un peu plus rare sur nos… Lire la suite A Star is born : Une alchimie renversante

Critiques

LES FRÈRES SISTERS : Des frères en or qui cherchent de l’or

On ne présente plus le génie du cinéma français Jacques Audiard qui a obtenu la Palme d’Or pour son film "Dheepan" en 2015. Trois ans plus tard, le metteur en scène fait son grand retour et obtient logiquement le Lion d’argent du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise. En 1850, les Frères Sisters partent… Lire la suite LES FRÈRES SISTERS : Des frères en or qui cherchent de l’or

Critiques, Deauville 2018, Festivals

[DEAUVILLE 2018] The Kindergarten Teacher : De la passion à l’obsession

De la passion à l’obsession il n’y a qu’un pas. Remake du film israélien "L’institutrice" sorti en 2014, "The Kindergarten Teacher" en reprend les grandes lignes ou l’histoire d’une institutrice qui décèle un don inné pour la poésie chez un enfant de cinq ans et qui se battra contre vents et marées pour que son… Lire la suite [DEAUVILLE 2018] The Kindergarten Teacher : De la passion à l’obsession

Critiques, Deauville 2018, Festivals

[DEAUVILLE 2018] We The Animals : Poétiquement creux

Adaptation du livre éponyme de Justin Torres - "Une vie animale" en français -, "We The Animals" met en scène le destin de trois gamins un peu obligés de se débrouiller par eux-mêmes pour grandir face à un père aimant mais violent et une mère en proie à la dépression et aux excès aussi colériques… Lire la suite [DEAUVILLE 2018] We The Animals : Poétiquement creux