LES FRÈRES SISTERS : Des frères en or qui cherchent de l’or

On ne présente plus le génie du cinéma français Jacques Audiard qui a obtenu la Palme d’Or pour son film "Dheepan" en 2015. Trois ans plus tard, le metteur en scène fait son grand retour et obtient logiquement le Lion d’argent du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise. En 1850, les Frères Sisters partent … Lire la suite LES FRÈRES SISTERS : Des frères en or qui cherchent de l’or

[DEAUVILLE 2018] The Kindergarten Teacher : De la passion à l’obsession

De la passion à l’obsession il n’y a qu’un pas. Remake du film israélien "L’institutrice" sorti en 2014, "The Kindergarten Teacher" en reprend les grandes lignes ou l’histoire d’une institutrice qui décèle un don inné pour la poésie chez un enfant de cinq ans et qui se battra contre vents et marées pour que son … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] The Kindergarten Teacher : De la passion à l’obsession

[DEAUVILLE 2018] We The Animals : Poétiquement creux

Adaptation du livre éponyme de Justin Torres - "Une vie animale" en français -, "We The Animals" met en scène le destin de trois gamins un peu obligés de se débrouiller par eux-mêmes pour grandir face à un père aimant mais violent et une mère en proie à la dépression et aux excès aussi colériques … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] We The Animals : Poétiquement creux

[DEAUVILLE 2018] Thunder Road : Sur la route du succès

Déjà adepte du court-métrage - ils sont tous disponibles sur Vimeo (on ne peut que vivement vous conseiller de les regarder) -, Jim Cummings cumule les casquettes pour son premier long-métrage et puis comme on dit, on est jamais mieux servi que par soi-même. Réalisateur, scénariste, compositeur, monteur et également acteur principal - on est … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] Thunder Road : Sur la route du succès

[DEAUVILLE 2018] Blindspotting : Petit bijou pop

"Blindspotting" avait déjà fait son petit effet à Sundance et l’exploit semble bel et bien réitéré à Deauville où le film était présenté en compétition. Le cru des premiers longs-métrages dépasse largement nos espérances et Carlos Lopez Estrada s’inscrit tranquillement parmi les réalisateurs sur lesquels il faudra compter à l’avenir. Univers singulier rétro/pop/comique/engagé, "Blindspotting" est … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] Blindspotting : Petit bijou pop

[DEAUVILLE 2018] Monsters and men : I am Darius Larson

Ce qui était l’une des plus grosses attentes de ce Festival s’est avéré être l’une des plus grosses déceptions, et pourtant Dieu sait qu’on y allait de bon coeur et qu’on y croyait à ce film. Avec un sujet plus que jamais d’actualité, Reinaldo Marcus Green s’attarde sur les destins croisés de trois hommes : … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] Monsters and men : I am Darius Larson

[DEAUVILLE 2018] Night Comes On : Come to the light

Gestation longue et douloureuse - financer un premier film n’est jamais chose facile - pour la réalisatrice qui nous offre son premier long-métrage. Depuis 2009, Jordana Spiro avait en tête cette idée de comprendre et analyser ce qui traversait l’esprit de ces enfants et adolescents placés - ou sortant - de familles d’accueils. "Night Comes … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] Night Comes On : Come to the light

[DEAUVILLE 2018] The Tale : Piece by piece

"Le film aborde un sujet compliqué et si jamais vous avez besoin, deux psychologues vous attendront à l’extérieur pour que vous puissiez leur parler." Le film n’a même pas encore été projeté que sa réalisatrice présente à Deauville pour l’occasion allume les panneaux warning qui entourent le film. Ce film c’est son histoire, celui d’une … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] The Tale : Piece by piece

[DEAUVILLE 2018] Diane : On the road to madness

Être une mère est un boulot à plein temps, alors lorsqu’on devient un peu la mère de tout son entourage il y a de quoi se retrouver rapidement submergé. C’est le cas de Diane, mère célibataire qui passe plus son temps en voiture qu’à réellement profiter de la vie. Constamment en train d’aider les autres, … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] Diane : On the road to madness

[DEAUVILLE 2018] Friday’s Child : N’est pas Terrence Malick qui veut

Petit protégé du formidable Terrence Malick - qui a produit son premier long-métrage "The Better Angels" en 2014 -, A. J. Edwards revient cette année avec "Friday’s Child", un drame suivant les déboires et errances de Richie, 18 ans, bien décidé à s’émanciper d’une vie faite de ballotements entre différentes familles d’accueil. Cependant, à trop … Lire la suite [DEAUVILLE 2018] Friday’s Child : N’est pas Terrence Malick qui veut