Ma vie avec Xavier Dolan

Aucun trailer, aucune image, aucun dialogue, aucune interview de Xavier Dolan pour ce film… C’est ainsi que je suis allée découvrir le dernier long-métrage de Xavier Dolan : Ma vie avec John F. Donovan. Xavier Dolan et moi c’est une longue histoire d’amour. Une très belle histoire d’amour.  J’hésitais véritablement à écrire cet article et à l’heure où je tape tout en buvant ma canette d’Ice Tea, je ne sais pas encore la tournure que prendra ce texte mais j’avais ce besoin de parler de son dernier film, mais aussi son écho au reste de sa filmographie bref… vous aurez de la lecture.

Lire la suite de « Ma vie avec Xavier Dolan »

Désolé j’ai ciné #5 is out

En ce mois de mars bien chargé niveau cinéma, Désolé j’ai ciné n°5 sort avec en couverture l’excellent The Disaster Artist. Au programme ce mois-ci une section critiques bien fournie autant niveau sorties salles que sorties Netflix ou e-cinema, nos rédacteurs qui vous parlent de leur Spielberg préféré à l’occasion de la sortie de Ready Player One mais aussi une très belle rétrospective sur Paul Thomas Anderson (Phantom Thread est toujours en salles) bref, du lourd et de la qualité comme à chaque fois.

Pour lire Désolé j’ai ciné n°5 c’est par ici !

Capture d_écran 2018-03-14 à 03.53.30

Cet article est aussi l’occasion de vous présenter la page Tipee du magazine. Alors Tipee c’est quoi ? Et bien tout simplement c’est une sorte de collecte. Rien n’est obligatoire évidemment mais si jamais vous aimez nos contenus et ce que nous faisons, libre à vous de laisser un petit pourboire (comme au resto vous voyez le genre) pour nous soutenir et peut-être à terme, pouvoir verser un (tout) petit revenu autant à moi qu’à mes petits rédacteurs. Le magazine reste 100% gratuit car tout le monde mérite de lire quelque chose de qualité (lancé de fleurs en douce) alors voilà si jamais vous voulez nous soutenir dans cette aventure n’hésitez pas à nous laisser un petit quelque chose ! Et sinon on vous aime quand même ne vous en faites pas !

En attendant je vous souhaite à tous une bonne lecture !

Désolé j’ai ciné #3 is out

Vous l’attendiez avec impatience hein ? Et oui le troisième numéro (déjà) de Désolé J’ai Ciné est en ligne avec au programme énormément de choses puisqu’en plus de parler du petit phénomène The Greatest Showman, nos rédacteurs nous ont fait leurs classements des meilleurs mais aussi des moins bons films de l’année 2017. Vous retrouverez comme à chaque fois les critiques des films du mois de janvier, l’instant séries qui évoquera entre autres la nouvelle saison de Black Mirror, une rétrospective sur Samuel Fuller ainsi qu’une analyse de l’épilogue de La La Land puisqu’on reste dans la thématique des films musicaux ce moi-ci. Lire la suite de « Désolé j’ai ciné #3 is out »

[ACTU] De E.T à Jurassic Park : Retour nostalgique sur le cinéma US des années 80

Aujourd’hui Onsefaituncine fait une petite entorse à la règle en mélangeant cinéma et télévision. Et oui outre les émission qui parlent cinéma à la télévision et qui, ne nous voilons pas la face, fonctionne très mal, il arrive de découvrir de belles surprises comme avait pu le faire C8 avec la troupe du Splendid ou Louis de Funès. Hier soir France 4 diffusait « De E.T à Jurassic Park« , un documentaire mené tambour battant par le chroniqueur et journaliste cinéma Christophe Carrière. Lire la suite de « [ACTU] De E.T à Jurassic Park : Retour nostalgique sur le cinéma US des années 80 »

[CANNES 2017] Day 01 : « Tu crois qu’on peut se prendre en photo sur le tapis rouge ? »

Je l’ai rêvé des mois, je le pensais inaccessible et pourtant forcée de constater que tout est bel et bien possible, me voilà à Cannes pour deux semaines au coeur de la folie cannoise et cinématographique. Des caméras de partout, des robes de soirées, des tapis rouges, des invitations, des films évidemment mais surtout de sacrées aventures à vivre. Alors plongez avec moi au coeur de ce qui est mon premier festival, certainement pas le dernier mais très probablement le meilleur. A hauteur de simple cinéphile je n’ai pas de quoi vous faire forcément rêver mais partager avec vous cette aventure est le minimum que je puisse faire. Alors vous êtes prêts ? C’est parti !

« Ah oui il y a déjà du monde dites-donc« 

Hier matin levé 6h30. Oui je sais dire que chez moi je ne me lève pas avant midi mais visiblement l’air de Cannes modifie mon métabolisme. Profitons-en puisque désormais le matin c’est petit footing le long de la Croisette. Ca aère les poumons, c’est agréable et ça permet de se la péter sur Instagram pendant que les autres sont en cours (oui je sais c’est un peu méchant).

IMG_1641Bon pour en revenir au cinéma quand même parce qu’on est un peu là pour ça, rendez-vous à 9h à l’espace Cannes Cinéphiles enfin celui qui nous est réservé c’est-à-dire un espace à part parce que voilà on est un peu les dessous de verre, on est inutiles mais on est quand même là. Alors il faut savoir que lorsque vous avez une accréditation cinéphile ça veut dire que vous êtes prioritaire nulle part sauf dans les petites salles réparties dans la ville alors si vous voulez avoir une chance de filer sur le tapis rouge et d’assister à une séance au Grand Théâtre Lumière mieux vaut se lever tôt et camper une bonne heure devant l’espace Cannes Cinéphile, ce que j’ai fait évidemment. Résultat : deux invitations youhou ! Une pour Wonderstruck de Todd Haynes et l’autre pour Sea Sorrow de Vanessa Redgrave.

IMG_1654Le premier film était projeté dans le Grand Théâtre Lumière et le second à la Salle du Soixantième. En ce qui concerne Wonderstruck j’ai eu le petit privilège de marcher et de grimper ces fameuses marches du Festival de Cannes, ok je vous avoue ça vous fait un petit quelque chose même si ce ne sont que de pauvres marches en béton. Rendez-vous à l’intérieur où quelques minutes plus tard ce sont notamment Julianne Moore et Michelle Williams qui viennent assister à la projection.

Tout de suite après on enchaîne avec Sea Sorrow, un documentaire rapidement pésenté par Thierry Frémaux et la réalisatrice Vanessa Redgrave. Plus petite salle, moins grandiose mais par contre les fauteuils ce sont de vrais lits ! Bref passons ce petit point literie pour en arriver à la dernière partie de notre fameuse première journée : le cinéma de la plage. Parce que oui chaque année sur la plage du Festival sur un écran géant et confortablement installés dans des transats avec notre petit plaid (merde on avait dit qu’on ne parlerait plus de literie), des films incontournables sont diffusés. Ce soir c’était donc Tout sur ma mère de Pedro Almodovar d’ailleurs le monsieur est même passé nous dire bonjour c’est pas la classe ça ? Il fait beau, il fait bon et le film est un chef-d’oeuvre, que demander de plus ?

IMG_1667

Et bien que ce soit vite le lendemain ! Alors comme le planning se fait au jour le jour à l’heure où je vous écris cet article (00h55), je ne connais pas encore mon programme de demain, enfin aujourd’hui puisque vous lisez l’article en ce moment mais une chose est sûre, l’aventure ne fait que commencer et je suis bien heureuse de vous emmener avec moi alors je vous dis à demain tout simplement !

Si vous voulez suivre mes aventures c’est sur Twitter, Instagram et Snapchat (marg_ow).

[CRITIQUE] Lumière ! L’aventure commence : Un film par un cinéphile, pour les cinéphiles

Entre La La Land, L’ascension ou encore Tous en scène, cette nouvelle semaine cinématographique nous réserve de sacrés surprises et petits bijoux comme le documentaire Lumière ! réalisé et raconté par Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes. Une immersion rare et précieuse là où tout à commencé, avec le cinématographe des Frères Lumière en 1895.

572467-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 Lumière ! L’aventure commence est de ces documentaires utiles et nécessaires. Parce que pour bon nombre de personnes allant au cinéma, le cinéma est un simple divertissement. Des films plus ou moins intéressants remplis de vedettes hollywoodiennes qui débordent d’effets spéciaux plus impressionnants les uns que les autres alors qu’on oublie parfois d’où tout ça nous vient. Retour en 1895 là où tout a commencé à Lyon avec les Frères Lumière et leur cinématographe. Thierry Frémaux a sélectionné pour nous 108 films sur les 1400 et quelques réalisés par les Lumière des plus célèbres comme L’Arroseur arrosé aux moins connus mais tout aussi magnifiques tournés aux quatre coins du monde.

Une aventure hors-norme

Mais ce documentaire c’est avant tout une fresque historique et unique proposée par un cinéphile pour les cinéphiles. Découvrir, redécouvrir, apprécier un travail incroyable pour cette époque et se rendre surtout compte du patrimoine qu’on tient entre nos mains. Tel un archéologue redonnant vie à ses fossiles, Thierry Frémaux redonne vie à ces petits films de 50 secondes chrono pour les sublimer et nous faire découvrir toutes les petites subtilités qui auraient pu nous échapper. Et malgré l’époque et les moyens moindres, on remarque que les Frères Lumière savaient déjà jouer avec la mise en scène, la composition, le travail des couleurs…

Lumière ! L’aventure commence est un véritable plaisir pour les yeux et nous rappelle d’où nous vient le cinéma. Un magnifique documentaire parsemé d’humour, d’analyse et d’extraits uniques et plus magnifiques les uns que les autres.

Ma note : ★★★★

[ACTU] Ce qu’il faut retenir de l’actualité ciné cette semaine

Au menu cette semaine, LucasFilm se place enfin concernant la re-création numérique de Carrie Fisher, le casting de Deadpool 2 se dévoile, les premiers noms des Razzie Awards sont sortis, Vin Diesel fait une révélation sur son prochain film… Bref de quoi s’informer sur toute l’actualité cinéma au chaud dans son lit !

Razzie Awards : Les pré-nominations viennent de tomber

1456664410-razzie-awards-logo

A contrario des prestigieux Golden Globes ou prochainement des Oscars, les Razzie Awards récompensent le pire du pire du cinéma. En attendant la liste des nommés le 23 janvier prochain, les pré-nominations donnent déjà le ton et dans le pire film de l’année on retrouve notamment Batman V Superman, Suicide Squad ou encore Assassin’s Creed. Du côté des acteurs Ben Affleck, Brad Pitt ou encore Will Smith repartiront peut-être avec un prix. Enfin du côté des femmes, Marion Cotillard, Megan Fox ainsi que Margot Robbie peuvent espérer gagner.

Non, Carrie Fisher ne sera pas recrée numériquement dans les prochains Star Wars

leia

Depuis la disparition de la regrettée Carrie Fisher, les fans de la sage se posaient la question et LucasFilm vient d’y répondre. Après de nombreuses rumeurs, non Carrie Fisher ne sera pas recrée numériquement dans l’épisode 9 (toutes les scènes du 8e opus avec l’actrice ayant déjà été tournés). « Nous voulons assurer à nos fans que Lucasfilm n’a aucun projet de recréer numériquement le jeu de Carrie Fisher comme princesse Leia ou générale Leia Organa« . Reste à savoir comment les scénaristes vont modifier l’histoire pour intégrer la disparition de notre chez princesse Leia.

xXx Reactivated : A peine fini qu’ils repartent déjà

4622820-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

xXx Reactivated avec à sa tête Vin Diesel n’est même pas encore sorti qu’un quatrième opus serait déjà dans les tuyaux à croire l’acteur. Et c’est lors de la première londonienne que l’acteur s’est épanché sur le sujet à Variety : « J’étais en plein milieu d’une interview et Brad Grey m’appelle et me dit : ‘Est-ce que tout le monde est prêt revenir travailler en mai ?’ Et je réponds : ‘Tout le monde est en interview en ce moment ! ». Affaire à suivre ! En attendant vous retrouverez Vin Diesel au cinéma dès la semaine prochaine.

 

Deadpool 2 : Trois visages connus du premier volet reviennent !

1455727717421

La surprise de l’année dernière se prépare doucement mais sûrement pour une suite qui sera probablement aussi déjantée que le premier volet et niveau casting on en sait un peu plus puisque c’est officiel, Negasonic Teenage Warhead et Colossus reviennent au moins pour une apparition. Un autre personnage qui va revenir est Dopinder, le chauffeur de taxi à qui Deadpool n’a pas hésité à lui prodiguer quelques conseils amoureux.

Une mystérieuse bande-annonce SF circule sur internet

Et pour terminer ce petit tour d’horizon de l’actualité, finissons avec une pointe de mystère et cette bande-annonce aux allures de film de science-fiction qui n’a pas de titre pour le moment. Une bande-annonce d’autant plus mystérieuse qu’aucun scénarion n’a été dévoilé. C’est le distributeur A24 qui frappe fort en ne donnant aucuns indices. Affaire à suivre…

A la semaine prochaine pour encore plus d’actualité !

Margaux

[FOCUS] Le Top 10 de 2016, il est là, tout beau tout chaud !

Et bien voilà, l’année 2016 touche à sa fin. Alors certes ce n’était pas la meilleure année et on s’est pris pas mal de merde dans la gueule mais positivons aujourd’hui car 2017 approche à grands pas et qui dit fin d’année, dit forcément Top 10 des films de cette année ! Avec près de 200 films vus cette années, le choix était cornu. Alors oui j’ai réussi à m’en tenir à 10 cette fois même si j’ai bien failli craquer encore mais après mûre réflexion, voici mon Top 10 des films de 2016 :

1.Tu ne tueras point de Mel Gibson

andrew-37

Mais que dire, que dire de ce film juste incroyable qui vous prend aux tripes, qui vous fait chialer et qui confirme le talent fou d’Andrew Garfield qui a déjà reçu plusieurs prix pour son interprétation du soldat Desmond Doss. D’ailleurs Tu ne tueras point sonne aussi le retour de Mel Gibson, j’ai envie de dire enfin ! Du côté de l’acteur, on le retrouve début 2017 avec Adam Driver et Liam Neeson dans Silence de Martin Scorcese. Andrew, 2017 sera ton année !

2.Premier Contact de Denis Villeneuve

premier-contact

En plus d’être l’un des meilleurs films de cette année, Premier Contact est également l’un des films de science-fiction le plus réussi. Avec des acteurs splendides, une Amy Adams au sommet et une histoire aussi singulière que sobrement mise en scène, Denis Villeneuve signe ici un vrai chef-d’oeuvre !

3.Juste la fin du monde de Xavier Dolan

juste-la-fin-du-monde

A croire que c’est devenu une habitude. Et oui Xavier Dolan nous régale une nouvelle fois cette année avec son adaptation de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce. Avec un casting cinq étoiles, une bande originale qui dépote, des images sublimes et soignées, Xavier Dolan nous prend par les sentiments une nouvelle fois et nous entraîne avec une aisance singulière dans les tréfonds d’une famille où l’on parle pour souvent ne rien dire. Brillant !

4.Ma vie de courgette de Claude Barras

ma-vie-de-courgette

S’il fallait trouver un seul point faible à ce film ce serait le fait que le film passe beaucoup trop vite et qu’au final on en redemande toujours plus tellement c’est beau, c’est simple et c’est sincère. Et puis made in France s’il-vous-plaît ! J’ai longtemps hésité pour savoir quel film d’animation entrera dans le Top 10 mais Ma vie de courgette est certainement celui qui mérite le plus sa place de par sa singularité qui nous a tous conquis.

5.Rogue One : A Star Wars Story de Gareth Edwards

rogue-one

 

J’en vois certains déjà hurler au loin mais continuez donc à vous égosillez je m’en tamponne l’oreille avec un coquillage vu que c’est mon top 10 et toc. Et puis ce spin-off de la saga mérite bien sa place ici puisque déjà il est bien mieux que le septième opus et parce qu’il envoie du pâté à tous les niveaux. Et parce que certains personnages nous avaient manqué et parce que Dark Vador on l’aime quand même un peu beaucoup.

6.Le Ciel Attendra de Marie-Castille Mention-Schaar

le-ciel-attendra

Parce qu’en plus d’être réussi, beau et intense, Le Ciel Attendra est avant tout un film d’utilité publique qui, je l’espère, pourra sauver certains jeunes du radicalisme. En ces temps pas forcément joyeux, il est plus qu’indispensable que ce genre de films soient montrés au plus grand nombre. Porté par un duo de jeunes actrices au talent fou, ce film est à voir absolument !

7.Les Pépites de Xavier de Lauzanne

les-pepites

Olala que dire de ce film qui m’a littéralement bouleversé. D’ailleurs ils devraient penser à fournir des mouchoirs avant de rentrer dans la salle parce que je pense que j’en ai jamais autant utilisé de ma vie. Face à une dure réalité, un espoir, celui d’un monde meilleur. Celui d’un monde où des gens comme Christian et Marie-France redonnent de l’espoir et de l’amour là où il n’y avait plus rien. Et vous savez quoi ? Bah ça fait un putain de bien.

8.Captain Fantastic de Matt Ross

captain-fantasticEst-il utile d’expliquer pourquoi Captain Fantastic est dans ce top 10 ? Je ne crois pas non. Alors bougez vos fesses et regardez ce film de toute urgence.

9.Moi, Daniel Blake de Ken Loach

moi-daniel-blake

Palme d’or du Festival de Cannes de cette année, Moi, Daniel Blake est une réussite à tous les niveaux. D’ailleurs il faudra m’expliquer pourquoi on ne leur a pas donné les prix d’interprétations masculine et féminine. Non mais. En tout cas, cette année Ken Loach nous aurait filé une bien belle claque.

10.Mademoiselle de Park Chan-Wook

mademoiselle

Et on clôture ce Top 10 de 2016 avec une autre claque qui vient cette fois-ci de l’autre bout du monde avec la Corée qui cette année nous aura offert de jolies perles entre Dernier Train pour Busan ou encore The Strangers. Plus de deux heures de films qui passent à une vitesse phénoménale tant les rebondissements y sont nombreux. Un vrai beau film à voir de toute urgence.

Et voilà l’année 2016 s’achève ici. Quelle belle année passée avec vous ! Plus de 5 000 vues, des visites qui ont doublé par rapport à l’année dernière, des retours tujours aussi nombreux et positifs que demander de plus ? Que cela continue pour 2017. Je vous réserve pleins de surprises et je vous dis à très très vite pour une année de cinéma encore plus folle. Mon nouvel objectif ? 300 films en 2017, allez on y croit !