[INTERVIEWS] Camille Vidal-Naquet, Félix Maritaud & Éric Bernard pour « Sauvage »

C’est mi-juillet dans un hôtel parisien que nous avions rendez-vous avec Camille Vidal-Naquet pour son premier long-métrage déjà salué par la critique au dernier Festival de Cannes où Sauvage était présenté à la Semaine de la critique. Pour l’occasion il était accompagné de ses deux acteurs principaux Félix Maritaud – Prix de la révélation – et Éric Bernard. Un entretien passionnant pour un film qui … Continuer de lire [INTERVIEWS] Camille Vidal-Naquet, Félix Maritaud & Éric Bernard pour « Sauvage »

[CRITIQUE] Sauvage : Amèrement suave

La Semaine de la critique recèle très souvent de jolis morceaux de cinéma et a largement confirmé son statut de dénicheur de perles que ce soit avec Grave (Julia Ducournau), Ava (Léa Mysius) ou encore Oh Lucy ! (Atsuko Hirayanagi). Et cette année le film qui a fait trembler la Croisette est français cocorico ! Premier long-métrage de Camille Vidal-Naquet, Sauvage cache plutôt bien son jeu derrière son pitch aussi simple qu’il est brut de décoffrage : un jeune homme de 22 ans qui se prostitue pour (sur)vivre cherche désespérément l’amour sans jamais le trouver. Continuer de lire « [CRITIQUE] Sauvage : Amèrement suave »

[CANNES 2018] Monsieur : Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Premier long-métrage pour la réalisatrice indienne Rohena Gera où on en attendait pas forcément grand chose de cette apparente romance indienne mais parfois comme on dit, les choses simples sont souvent les meilleures. Une histoire d’amour comme il s’en fait des dizaines aussi bien au cinéma qu’à la télé et pourtant Monsieur a le mérite de dégager une douceur presque salvatrice, les sourires sont au rendez-vous en fin de séance. Continuer de lire « [CANNES 2018] Monsieur : Les choses les plus simples sont souvent les meilleures »

[CANNES 2018] Egy Nap : Un jour sans fin

Après un court-métrage en 2010 et un documentaire en 2013, la réalisatrice hongroise Zsófia Szilágyi a fait ses premiers pas à Cannes à la Semaine de la critique avec son film Egy Nap – aka One Day ou encore Un Jour – ou une plongée au coeur de la vie d’une mère de famille au bord de la rupture entre des enfants – et donc toute la pléiades de soucis qui vont avec – à s’occuper et un mari aux abonnés – presque – absent. Se voulant « thriller conjugal » pour sa réalisatrice, One Day s’avère être surtout un jour sans fin. Continuer de lire « [CANNES 2018] Egy Nap : Un jour sans fin »

[CRITIQUE] Ava : La fureur de vivre avant d’oublier

Récompensée au dernier Festival de Cannes durant la Semaine de la critique, Léa Mysius, au même titre que Julia Ducournau avec son film Grave, vient de s’imposer dans le monde du cinéma avec un premier long-métrage certes imparfait mais tellement solaire qu’il nous éblouit de bout en bout. Est-ce que la réussite de cette jeune femme de 24 ans tout droit sortie de la Fémis … Continuer de lire [CRITIQUE] Ava : La fureur de vivre avant d’oublier

[CANNES 2017] Day 04 : « Attends ma glace ! »

Encore une semaine avant la fin du Festival alors on ne lorgne pas et on continue de se nourrir de films même si on en profite aussi de temps en temps parce que c’est Cannes quand même ! Au programme de ce dimanche : de l’apéro, de la standing-ovation et une plage en délire. Qui dit dimanche, dit forcément petite grasse matinée. Après tout on … Continuer de lire [CANNES 2017] Day 04 : « Attends ma glace ! »