Rencontre avec Jessica Palud, réalisatrice de "Revenir"

Son rêve c’était de passer d’assistante mise-en-scène à réalisatrice. Cette année c’est chose faite. Jessica Palud nous livre avec Revenir, son premier long-métrage, un film intimiste. Un drame familial sur fond de misère agricole avec en tête d’affiche les talentueux Niels Schneider et Adèle Exarchopoulos. Nous avons rencontré la réalisatrice pour discuter de la genèse du film et du tournage de celui-ci.

Continuer de lire « Rencontre avec Jessica Palud, réalisatrice de "Revenir" »

Revenir : Où se reconstruire

Au cours de ces dernières années, le cinéma a mis en lumière un monde agricole dans un état critique que ce soit à travers Petit Paysan ou Au nom de la terre. Durant ses années de recherches pour préparer son film, le monde agricole s’est glissé doucement comme une évidence. Et c’est sur fond de misère agricole que se déroule le premier long-métrage de Jessica Palud, Revenir.

Continuer de lire « Revenir : Où se reconstruire »

Bad Boys For Life : En espérant qu'elle soit courte

On l’a prédit, répété, martelé par tous les bords, rien n’y fait : la machine à idée des grands studios est cassée. On ne va pas s’attarder à désigner un coupable – on avoue que nos suspicions vont malgré tout vers les frères Russo, qui ont essayé d’y insérer qu’ils avaient du talent, provoquant une surchauffe des circuits -, mais on en subit bien les conséquences. Partout, les annonces de reboots, remakes fusent, et avec elles leurs cousines improbables : les suites sorties de nulle part. Au milieu de Matrix 4 (peut-être la seule proposition alléchante vu que dame Wachowski est aux commandes), Le Flic De Beverly Hills 4, Un Prince À New York 2, Ghostbusters 3 (pas 3, 4, mais en fait 3 ; vous avez compris), Indiana Jones 5, on ne sait plus où donner de la tête.

Continuer de lire « Bad Boys For Life : En espérant qu'elle soit courte »

L’homme du sud : cultiver sa liberté

Alors que la seconde guerre mondiale touche à sa fin, Jean Renoir, illustre cinéaste français retranché outre Atlantique depuis quelques années alors, réalise son troisième film américain, L’homme du sud (The Southerner en version originale). Un film pas forcément très connu dans nos contrées mais loin d’être à oublier dans la carrière du réalisateur.

Continuer de lire « L’homme du sud : cultiver sa liberté »

Botero : Générosité italienne

Des peintres il y en a des millions, des peintres reconnus des milliers mais rares sont les peintres ayant connu le succès de leur vivant. Fernando Botero peut se targuer d’être l’un des rares à, en plus d’avoir une carrière prolifique, être reconnu par le grand public et le monde de l’art comme l’un des plus grands artistes colombiens. Le documentaire Botero retrace ainsi toutes les œuvres mais également les épreuves qui ont jalonné la vie de l’homme désormais âgé de 87 ans et qui n’a pourtant rien perdu de sa gouaille.

Continuer de lire « Botero : Générosité italienne »

Radioactive : Fusion des genres

C’est en 1943 que l’incroyable vie et les travaux de Marie Curie ont été adapté sur grand écran avec Madame Curie qui a cumulé à l’époque pas moins de sept nominations aux Oscars. Depuis, son histoire est régulièrement narrée, que ce soit sur le grand et petit écran, à travers des écrits et même des romans graphiques. C’est ainsi qu’en mars prochain, nous aurons l’occasion de (re)découvrir Marie Curie dans Radioactive, réalisé par Marjane Satrapi.

Continuer de lire « Radioactive : Fusion des genres »

Adoration : Folie amoureuse

Lorsque Paul, un jeune garçon solitaire rencontre Gloria, une jeune patiente de la clinique psychiatrique où travaille sa mère, il développe une attirance, qui le mènera à s’enfuir avec elle loin des adultes. Fabrice Du Welz est un cinéaste s’intéressant beaucoup à l’amour, souvent dans un contexte sombre. Ici, ce film lui permet d’explorer une relation amoureuse totalement pure, du fait de l’âge des protagonistes, en nimbant le récit d’une atmosphère torturée. Chaque étape de leur prise de liberté a un prix : le sang, les larmes, les flammes…

Continuer de lire « Adoration : Folie amoureuse »

Violet Evergarden : La puissance des mots

Avant d’être une série à succès sur Netflix, Violet Evergarden est avant tout une série de light novel japonais écrite par Kana Akatsuki qui est par la suit adaptée à l’écran par Kyoto Animation. D’abord prévu pour une sortie en VOD, c’est grâce au distributeur français Eurozoom que Violet Evegarden : Éternité et la poupée de souvenirs automatiques a le droit à une sortie exclusive sur grand écran. L’occasion de donner une toute nouvelle dimension à une série qui relève de l’orfèvre.

Continuer de lire « Violet Evergarden : La puissance des mots »