Liz et l’oiseau bleu : La mélodie du bonheur

Huit mois après nous avoir complètement chamboulés avec Silent Voice – un puissant drame sur le harcèlement scolaire -, la réalisatrice Naoko Yamada nous revient en grande forme – pour notre plus grand plaisir – et avec la même équipe que pour Silent Voice à savoir le producteur et le compositeur – pour notre plus grand plaisir bis – pour nous offrir Liz & l’oiseau bleu, chronique d’une amitié mise à rude épreuve entre la fin du lycée et rivalité musicale.

Lire la suite de « Liz et l’oiseau bleu : La mélodie du bonheur »

Tanguy, le retour : Bah on s’en fout en fait (et c’est raciste)

Le premier opus Tanguy n’était déjà pas nécessaire au cinéma français mais il est clair que le deuxième opus l’est encore moins. Seize ans après avoir quitté le foyer familial, Tanguy revient plus déprimé que jamais après que sa femme l’ai quitté. Retour au bercail pour le bonhomme qui est accompagné de sa fille adolescente. Ce que les parents de Tanguy ne savent pas encore c’est que leur fils n’est clairement pas décidé à quitter le cocon familial si plaisant. La hache de guerre est déterrée… pour notre plus grand malheur.

Lire la suite de « Tanguy, le retour : Bah on s’en fout en fait (et c’est raciste) »

Monsieur Link : Laika XXL

On en avait déjà parlé en long et en large dans le dernier numéro de Désolé j’ai ciné (https://www.yumpu.com/fr/document/read/62569124/desole-jai-cine-10/78) mais il est bon de rappeler à quel point les studios Laika on réussit à s’imposer dans le paysage de l’animation cinématographique déjà bien occupé par les mastodons Pixar ou Dreamworks dès 2009 avec Coraline. Entre temps ils nous ont proposé trois autres long-métrages dont le magnifique et poétique Kubo et l’armure magique il y a trois ans. Véritables maîtres de l’art de la stop-motion, les studios Laika assoient un peu plus leur réputation avec leur prochain film Monsieur Link qui est probablement leur projet le plus abouti à ce jour.

Lire la suite de « Monsieur Link : Laika XXL »

Désolé j’ai ciné #10 is out

En cette jolie fin de moi de mars placée sous le signe du soleil et du cinéma, nous revenons avec le dixième numéro de Désolé j’ai ciné. Le temps passe vite non ? Pour ce numéro mars-avril malheureusement nous n’avons pas énormément de critiques à vous proposer (beaucoup de films qu’on a vu trop tard) mais promis on a compensé avec de gros dossiers tout aussi intéressants les uns que les autres que ce soit le maître Jordan Peele, un petit gros retour sur les studios Laika ou encore les toutes dernières séries sorties.

Lire la suite de « Désolé j’ai ciné #10 is out »