Balle perdue : de l’action nerveuse et efficace

Un nouveau nom à retenir : Guillaume Pierret. Habitué aux courts métrages, il signe avec Balle Perdue son premier long. un film qui atteint sa cible, tant malgré un scénario classique il parvient à fournir son lot de scènes nerveuses avec un punch rarement vu dans le cinéma français.

Continuer de lire « Balle perdue : de l’action nerveuse et efficace »

Da 5 Bloods ou Spike Lee dépassé par ses intentions

Deux ans après Blackkklansman, film fort et engagé, récompensé à Cannes et aux Oscars, Spike Lee nous livre son nouveau « joint ». Hasard du calendrier, le contexte socio-politique vient donner une saveur particulière à ce nouveau Netflix Original, d’un auteur reconnu pour ses prises de positions farouches en faveur de la communauté noire. Pourtant, s’il est une chose que ce film semble confirmer, c’est que la filmographie récente du cinéaste est sérieusement en dents de scie.

Continuer de lire « Da 5 Bloods ou Spike Lee dépassé par ses intentions »

365 Jours : Aussi mauvais que dangereux

Voilà quelques jours que le film polonais 365 Dni (365 Jours en VF) fait parler de lui sur les réseaux sociaux. Montré comme le 50 Nuances de Grey (paye ta référence) polonais, le film qui est disponible sur Netflix accumule tous les clichés et toutes les frayeurs qu’on pouvait avoir. Après visionnage, ce texte relève autant de la critique que d’un avertissement simple : ce film est dangereux.

Continuer de lire « 365 Jours : Aussi mauvais que dangereux »

Tyler Rake : Thor…tue ?

Depuis Horse Soldiers (loin d’être mauvais mais assez oubliable), Chris Hemsworth s’est cantonné à son rôle de Thor dans le grand final Marvel, et a flirté avec les aliens dans un remake inutile. Le voilà de retour dans une production Netflix qui sent bon le sang, la poudre et les bastons à profusion. Seule ombre au tableau ? Le scénariste de ce film qui n’est autre que… Joe Russo.

Continuer de lire « Tyler Rake : Thor…tue ? »

Coffee & Kareem : Un déca bien serré

Amazon Prime nous avait déjà servi en terme de comédie graveleuse avec Guns Akimbo et c’est maintenant au tour de Netflix, qui a mis en ligne depuis le 3 avril Coffee & Kareem. Une comédie déjantée qui ne plaira pas à tout le monde mais qui a le mérite de nous faire bien rire. On vous offre votre dose de rire gras pour cette semaine ?

Continuer de lire « Coffee & Kareem : Un déca bien serré »

7. Kogustaki Mucize : Symphonie n°7

Voilà bien longtemps qu’un film n’a pas autant fait parler de lui et il faut dire que les bruits tout autour sont aussi intrigants qu’antinomiques. D’un côté vous avez ceux en larmes qui prêchent pour le film en criant sur tous les toits qu’il est indispensable, le meilleur de l’année et touti quanti… et de l’autre vous avez l’équipe qui supplie que ce massacre s’arrête, le pire de l’année, un nanar absolu. Difficile alors de s’y retrouver et de comprendre le pourquoi du comment. Du coup on s’est penché dessus pour vous, à nos risques et périls il faut bien l’avouer.

Continuer de lire « 7. Kogustaki Mucize : Symphonie n°7 »

Crip Camp : Handicapés mais pas que

On continue d’éplucher les catalogues de vos plateformes préférées pour vous dénicher de quoi vous occuper. Et ça tombe bien, Netflix a sorti il y a quelques jours un nouveau documentaire : Crip Camp ou comment un simple camp de vacances a mené à l’une des plus grandes révolutions du 20ème siècle aux États-Unis et permis de se rendre compte à quel point les personnes handicapées sont rapidement exclues de la société.

Continuer de lire « Crip Camp : Handicapés mais pas que »

Le Château Dans Le Ciel : bien avant l’ambulant, le rêve éveillé

Ghibli. Un nom qui résonne dans le cœur de tous les enfants de 30 et 40 ans (voire plus, voire moins !), eux qui ont grandi avec les métrages du studio d’animation, vécu ces émotions avec panache, et vouent à leurs auteurs un culte bien mérité. Maintenant que Netflix s’apprête à proposer, par arrivées progressives, l’intégralité du catalogue sur sa plate-forme, on s’est donné pour mission de vous sélectionner un florilège pour vous inciter à vous jeter sur ces merveilles qui ne vous quitteront plus. 

Continuer de lire « Le Château Dans Le Ciel : bien avant l’ambulant, le rêve éveillé »

À tous les garçons : P.S. Je t’aime toujours : Romantisme à 3

Qui dit Saint-Valentin dit forcément films romantiques à n’en plus finir. Et il y a bien une chose dans laquelle s’est spécialisé Netflix (au plus grand dam de notre relecteur) : les films de Noël et les comédies romantiques. Il faut dire qu’on tient là le bon filon et après le succès du film À tous les garçons que j’ai aimés, il était normal de voir débarquer sa suite à quelques jours de la Saint-Valentin (avant le troisième volet qui viendra conclure cette saga l’année prochaine).

Continuer de lire « À tous les garçons : P.S. Je t’aime toujours : Romantisme à 3 »